• ven. Mar 1st, 2024

Avec quinze enfants pour démarrer la réinsertion familiale des enfants en situation de rue

ByAdministrateur

Juil 29, 2022

GITEGA, 26 juil (ABP) – Le gouverneur de la province Gitega, M. Venant Manirambona, a recommandé aux parents, aux responsables administratifs au bas échelons et à la population de la province Gitega (centre du pays), chacun en ce qui le concerne, de s’impliquer activement dans la réinsertion familiale et sociale des enfants en situation de rue retournés dans leur bercail à partir du centre de rééducation situé dans le quartier Songa, en commune et province Gitega.

                                             Vue partielle des enfants en situation de rue concernés par la réinsertion familiale

Le gouverneur Manirambona a livré ces propos, le 25 juillet 2022, lors du lancement de l’opération de réinsertion familiale.  Au nombre de quarante-trois, ces enfants venaient de passer neuf mois dans ce centre où ils y ont appris certains métiers de réinsertion sociale telle la fabrication du pain, beignets et savon.

L’autorité provinciale a exhorté ces enfants de capitaliser ces enseignements, précisant que la clé de leur vie se trouve en famille et à l’école. La vie dans la rue conduit à la ruine. Aux parents, il leur a demandé de prendre en mains l’éducation de leurs progénitures.

Aux responsables administratifs, il a fait savoir qu’il leur confie ces enfants, pour suivi régulier pour afin de les préserver de retourner dans le mal.

Quant aux enfants, il les a conseillés d’obéir à leurs parents, de regagner le chemin de l’école et de s’atteler aux travaux de développement. M. Manirambona leur a souhaité un bon retour dans leurs familles respectives et pleins succès dans leur avenir. Ce lancement a débuté avec un effectif de 15 enfants issus des communes Gitega (10), Bugendana (3), Nyarusange (1) et Mutaho (1).

Un kit de réinsertion constituée par 10 kilos de riz, 10 kilos de farine de maïs, 10 kilos de haricots et 10 litres d’huile de palme leur ont été remis par IRC, une organisation non gouvernementale militant en faveur des droits des enfants.

À la famille d’accueil, le responsable de l’IRC (International Rescue community) a fait savoir qu’un montant de deux cent mille leur sera octroyé dans le but de les fructifier pour la prise en charge des enfants en question. La réinsertion des enfants en situation de rue a été confiée au projet Humura Kibondo, œuvrant à Gitega.