• mar. Sep 27th, 2022

Le projet de jumelage entre la province Kayanza et celle de Baden-württemberg est à renforcer

ByAdministrateur

Août 19, 2022

KAYANZA, 16 août (ABP) – Le gouverneur de la province Kayanza et le chef de la délégation allemande promettent de renforcer le projet de jumelage entre la province Kayanza et celle de Baden-württemberg. C’est ce qu’ils ont indiqué le lundi 15 août au terme d’une audience accordée aux parlementaires allemands élus dans l’Etat de Baden-würtemberg, a-t-on constaté sur place.

Après avoir été reçus en audience par le gouverneur de Kayanza, les parlementaires allemands élus dans la province de Baden-württemberg, ont effectué une visite à l’hôpital de Kayanza et au projet artisanal de Kayanza (PAK), et les deux infrastructures sont appuyées matériellement par cette province allemande.

Le médecin directeur de l’hôpital Kayanza, Dr Noël Nsabimana, de même que le représentant du projet artisanal de Kayanza, M. Désiré Bigirimana ont salué l’appui matériel de la coopération allemande.

Toutefois, ils ont fait mention des problèmes auxquels ils font face surtout ceux d’ordre matériel.

Au nom des députés élus dans la province de Baden-württemberg, M. Manuel Hagel a remercié les autorités provinciales de Kayanza pour les projets de développement de la province en cours et ceux en perspectives y compris le domaine sanitaire. Il a promis de renforcer le jumelage des deux provinces et d’étendre leurs interventions dans d’autres secteurs comme l’éducation.

A son tour, le gouverneur de Kayanza, M. Rémy Cishahayo, a exprimé son sentiment de gratitude au regard de l’appui matériel du gouvernement de Baden-württemberg à l’hôpital Kayanza et au projet artisanal de Kayanza. Il a ainsi demandé à la délégation allemande de continuer à prêter main-forte aux deux structures car, a-t-il insisté, elles ont des problèmes nécessitant d’être résolus afin d’améliorer leurs prestations. Il a émis son souhait de voir le jumelage entre le gouvernement de Baden-württeberg et celle de Kayanza perdurer du fait que, selon lui, la province Kayanza en tirera profit.