• sam. Nov 26th, 2022

La population frontalière avec la Tanzanie appelée à lutter contre la fraude

ByAdministrateur

Sep 27, 2022

RUYIGI, 22 sept (ABP) – Le gouverneur de Ruyigi, Mme Tabu Emerencienne, a lancé un appel vibrant à la population des communes Gisuru, Kinyinya et Nyabitsinda à lutter contre le commerce transfrontalier illicite et la justice populaire ou la chasse aux soi-disant sorciers qui se manifeste dans cette localité depuis le début de ce mois. Elle a lancé cet appel lors de sa descente en commune de Gisuru, en compagnie des responsables des différents services de l’Etat dans cette province, pour s’enquérir du vécu quotidien de la population et de l’encourager au développement inclusif et durable.

Au cours de cette réunion qui s’est tenue sur la colline et zone Nyabitare l, l’administrateur communal de Gisuru Gad Ninganza, a dans son mot d’accueil, fait savoir que la situation sécuritaire, économique et social est généralement au beau fixe. Il a toutefois indiqué que cette commune a  connu des cas de perturbation sécuritaire, depuis le début du mois d’août jusqu’aujourd’hui. Il a également fait savoir que le commerce frauduleux est un phénomène récemment apparu dans sa commune, le long de la frontière qui la sépare avec la Tanzanie et qui tend à se généraliser.

Pour ce qui concerne la sécurité, l’administrateur Gad Ninganza souligne que les vols dans les ménages se manifestent de temps à autre et que le cas le plus célèbre durant ce mois a été celui, du 14 septembre de cette année. Deux jeunes ont volé deux vaches en Tanzanie et les ont acheminées dans cette commune de Gisuru. Grace à la quadrilogie, a-t-il souligné ces deux bovins ont fini par être trouvés sur la colline Kabuyenge, l’une a été remis à son propriétaire en Tanzanie et l’autre est toujours gardé par l’administration en attendant que les enquêtes déterminent qui est son propriétaire. Selon toujours cette administrateur communal, la sécurité a été également perturbé par la mort de deux personnes qui, au début du mois d’août, selon la population avoisinante se seraient suicidées et un autre corps en état de décomposition qui a été retrouvé vers la fin de ce même mois  d’Août. Il est également revenu sur   le commerce illicite et par des voies non autorisées, qui est devenu monnaie courante vers la Tanzanie, surtout pour le haricot, et la mauvaise attitude de la population qui reste indifférente face à ces problèmes.

En réaction à cette situation le gouverneur de province, Madame Emérencienne Tabu a rappelé qu’il est possible de prévenir tous ces problèmes  grâce à la communication et à la bonne collaboration de la trilogie, et qu’il est encore possible de changer cette attitude d’indifférence et de se convertir et contribuer à la sécurité de sa commune et de toute la nation en général. Même son de cloche de la part du responsable provincial des renseignements M Eliphaz Manirambona  et  le procureur de la république en province de Ruyigi, M. Edouard Nigaba qui ont mis en garde  les responsables administratifs à la base, que désormais tous les responsables collinaires qui connaitront un cas d’assassinat non signalé ou toute sorte de conflit grave risquant de déboucher sur un crime de sang ou un meurtre ,seront les premiers poursuivis avant de continuer et d’approfondir les enquêtes .

Signalons que cette descente a également été une occasion de faire une assistance à 40 personnes en état d’indigence à raison de 4 kilogrammes de haricot chacun