• dim. Juin 16th, 2024

Les jeunes chômeurs qui croisent les bras appelés à apprendre des métiers pour s’auto- développer

ByAdministrateur

Déc 27, 2022

BUJUMBURA, 23 déc (ABP) – Les jeunes chômeurs qui croisent leurs bras appelés à apprendre des métiers pour s’auto-développer. Cet appel a été lancé par la présidente de l’association Dukoratujimbere, Mme Sandrine Munezero, lors d’une interview accordée à l’ABP mercredi le 21 décembre 2022. C’était à l’occasion de l’exposition vente des produits artisanaux fabriqués par des burundaises  organisées par la chambre sectorielle d’art et d’artisanat du Burundi (CHASAA), au Palais des arts, au centre-ville de la capitale économique, Bujumbura.

Mme Munezero a fait savoir que l’association  Dukoratujimbere a commencé avec trois personnes en 2022, avec un capital de 200.000 Fbu par après,  ils ont déjà  encadré 12 hommes dans le cadre la promotion de ce métier. Elle a précisé qu’ils fabriquent différents objets à partir du bois appelé Umumanda et Umusave, notamment des sous-verres, et sous-plats des plateaux, des vases à fleurs, des portes-assiettes, des porte-serviettes et des nappes à table.

Mme Munezero a témoigné que grâce  à ce métier, ils ont  acheté une vache et une moto pour déplacer les gens.

S’agissant des défis rencontrés dans ce métier, la présidente de l’association a cité le prix des outils utilisés qui ne cesse d’augmenter. A part de cela, elle a cité le manque de moyens de déplacement  des commandes vers leurs clients.

Elle a profité de cette occasion pour demander au gouvernement de soutenir les entrepreneurs burundais et a invité la population burundaise à utiliser les objets fabriqués en bois du fait que ces derniers n’ont pas de conséquences néfastes pour la santé.