• lun. Juil 15th, 2024

Les habitants de la Mairie de Bujumbura sont gagnés par l’esprit d’aménager des jardins potagers

ByAdministrateur

Jan 5, 2023

BUJUMBURA, 4 jan (ABP) – Certains habitants de la Mairie de Bujumbura, la capitale économique du pays, sont gagnés petit à petit par l’esprit d’aménagement des jardins potagers tout près de leurs ménages parce qu’ils en tirent profit. C’est le constat qu’a fait l’ABP ces derniers jours.

Dans certaines parcelles comme tout autour d’elles notamment dans des espaces situées le long des avenues, on y trouve différentes sortes de légumes comme les poireaux, oignons, épinards, amarantes, courges, pour ne citer que ceux-là.

Ces légumes sont cultivés le plus souvent à l’intérieur des parcelles sur le terrain non bâti.

Sur l’avenue de l’Université, tout près du pont Mao, on cultive des légumes et la récolte se fait chaque deux mois.

Plutôt que de planter des fleurs ou d’autres choses comme le gazon qui ne sont pas consommables, certains habitants de la ville de Bujumbura ont opté de planter des légumes dont la récolte ne tarde pour en tirer profit. Des habitants que nous y avons rencontrés admettent qu’ils obtiennent une récolte suffisante pour subvenir en partie à leurs besoins. Ils expliquent que la culture des légumes apporte une bonne production. « Après deux mois nous récoltons et nous vendons, ce qui nous permet de gagner un peu d’argent. »

Il y a toujours d’autres personnes qui sont motivées et utilisent ces espaces qui ont été laissées à l’intérieur de leur parcelle pour y installer de petits jardins potagers dont les poivrons et des oignons, à tel point que jusqu’à présent, ils n’ont pas besoin d’aller acheter ces produits. Ils expliquent que c’est un bon projet et en appelle aux autres de leur emboîter le pas.

Pour beaucoup des habitants de la capitale économique Bujumbura, créer un champ potager chez soi est l’un des meilleurs moyens pour faire quelques économies. « Vendus par exemple en moyenne de 200FBU par tas, les légumes sont souvent inaccessibles. Or, si vous décidez de les cultiver vous-même, vous n’aurez besoin que quelques graines pour les cultiver. », ont-ils indiqué.

Il n’y a pas longtemps, le Président de la République a demandé aux habitants de la ville de Bujumbura d’exploiter les terres restantes de leurs parcelles pour l’agriculture des légumes notamment. Il a demandé également que chaque famille ait au moins 5 lapins, ceci dans le but de faire face à la famine.