• ven. Juil 19th, 2024

Vingt coopératives d’orpailleurs autorisées à poursuivre les activités sur 23 sites

ByAdministrateur

Jan 6, 2023

BUJUMBURA, 5 jan (ABP) – Vingt coopératives d’orpailleurs sont autorisées à poursuivre les activités d’exploitation de l’or sur 23 sites miniers éparpillés dans les différentes communes du pays à partir du 2 janvier 2023, lit-on sur la liste et publiée sur le compte Facebook de l’Office burundais des mines et carrières (OBM).

Cette liste est sortie après la réunion que le premier ministre de la République du Burundi, Gervais Ndirakobuca, a animée en date du 27 décembre 2022, en province Ngozi, à l’endroit des responsables administratives et sécuritaires, ainsi que des coopératives des orpailleurs, dans le cadre d’évaluer la production de ces coopératives, depuis leur signature d’un contrat d’essai.

Le ministre en charge du secteur minier Ibrahim Uwizeye (avec micro), lors de la réunion tenue par le 1er Ministre

Le premier ministre Ndirakobuca a, à cet effet, recommandé que seules les coopératives ayant atteint chacune 1 kg d’or sur les six mois d’essai, pourront continuer les activités, tandis que celles ayant eu une production inférieure à 1 kg d’or seront rayées de la liste.

Ainsi, les coopératives Ajeniteka Minières, Dukomezumwuga, Turwize umwimbu, Twijukire iterambere dutegure kazoza, Niyogushimwa, Munezero mwiza, SOTB, Winner’s Gold, ELOHIM, Nidukorere hamwe dusoze ikivi et Turi kumwe twese birashoboka/Coopérative muri kazoza,  sont autorisées à poursuivre les activités d’exploitation de l’or respectivement sur les sites Kenyera en commune Mabayi, Kabere en commune Mabayi, Gahararo II en commune Butihinda, Nyarubuye kw’Ishonga en commune Butihinda, Ndera I en commune Butihinda, Gahararo III en commune Butihinda, Masaka II en commune Butihinda, Rusakariro-Nyabihume en commune Mugamba, Gasarenda en commune Ruyigi, Budandari-Bibare en commune Isare et Gishiha II en commune Burambi.

La coopérative Dukorere hamwe dusoze ikivi à elle seule, est autorisée à exploiter les sites Butare, Jangwe et Budandari-Bibare en commune Mabayi, tandis que la coopérative minière du Moso (COMIMO) poursuivra ses activités d’exploitation de l’or sur les sites Taba II et Munyinya IV en communes Gisuru et Nyabitsinda respectivement.

Sur cette liste, figurent également les coopératives Twimenye, Abasangirarugendo mining company, Amateka, et Blessing Burundi qui vont poursuivre leurs activités d’exploitation de l’or respectivement sur les sites Nyengabo en commune Bwambarangwe, Baziro IV en commune Gitobe, Mwegereza en commune Gisuru et Rusengo en commune Ruyigi.

A ces coopératives citées ci-haut s’ajoutent la Société de fabrication et de commercialisation de la chaux à usage agricole (SOFAGRI) exploitant l’or sur le site Gaterama en commune Kinyinya, la coopérative Burambi Mining Center exploitant l’or sur le site Mugonera en commune Mugamba ainsi que la coopérative Koribikorwa twikenure Minyago qui exploite l’or sur le site Minyago en commune Bwambarangwe.