• ven. Mai 24th, 2024

Les jeunes appelés à se préparer en conséquence pour se positionner dans l’EAC

ByAdministrateur

Jan 11, 2023

BUBANZA, 11 jan (ABP) – Le Ministre des Affaires de la Communauté Est africaine, Jeunesse et des Sports et de la Culture, Ezéchiel Nibigira, appelle les jeunes et autres habitants de la province Bubanza, à se préparer en conséquence, afin de se positionner dans les pays de l’EAC et à sauvegarder la culture burundaise, a-t-on appris lors de sa descente en province Bubanza  mardi le 10 janvier 2023.

Au cours de cette rencontre, les jeunes ont évoqué certaines des contraintes à la bonne mise en œuvre de leurs projets, entre autres le manque d’espaces pour l’exécution, BBIN qui exige une certification qui n’est pas facile à trouver. Ils ont parlé également du manque de connaissances dans l’élaboration et gestion des projets pour certains jeunes. Ils ont demandé l’organisation des échanges d’expérience avec d’autres jeunes de la région, sur tout ce qui est en rapport avec les projets d’auto développement.

Toutefois, le gouverneur de la province Bubanza, Cléophas Nizigiyimana, a indiqué que cinquante-cinq  coopératives collinaires se préparent déjà à l’élevage des volailles, avec des crédits de la part de PAEEJ, tandis que vingt autres ont déjà bénéficié de crédits pour la mise en exécution de leurs projets, de la part de PAEEJ. C’est au moment où quarante et une autres coopératives de jeunes ont bénéficié de crédits dans la BIJE,  a poursuivi le gouverneur.

Au niveau de la culture et sport, des jeunes de la province Bubanza ont évoqué l’insuffisance des centres pour jeunes, des centres de lecture et d’animation culturelle, ainsi que leurs équipements. Ils ont aussi relevé le manque de terrains de jeux et de matériels de sport dans des communes, apprend.

Quant au ministre Nibigira, il n’a souligné que le Burundi a la place de choix dans la Communauté Est Africaine. Il a  demandé, donc, aux jeunes d’être créatifs et innovants dans leurs projets, afin d’être compétitifs dans les pays de la région. Le Ministre Nibigira leur a appelé à l’apprentissage de l’anglais qui est plus utilisé dans beaucoup de pays, de travailler toujours avec l’objectif de se positionner dans ces pays de l’EAC et à la sauvegarde de la culture burundaise. Il a promis de s’approprier toutes ces préoccupations des jeunes, pour leur bienêtre.