• dim. Mai 26th, 2024

Les retraits en cash limités à 15 millions par jour et à 100 millions Fbu par mois

ByAdministrateur

Jan 17, 2023

BUJUMBURA, 14 jan (ABP) – Le gouverneur de la banque de la République du Burundi (BRB), M. Dieudonné Murengerantwari a animé vendredi le 13 janvier 2023, un point de presse pour rendre public un communiqué visant la limitation des retraits en cash.

M. Murengerantwari a d’abord signalé que la BRB observe actuellement, une amélioration progressive des produits et services financiers offerts par les établissements de crédit, les institutions de microfinance et les établissements de paiement.  Il a indiqué qu’en vue d’accompagner ces bonnes initiatives déjà engagées, réduire la manipulation du Cash, moderniser le domaine du change et surtout lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, la banque centrale a pris des mesures.

En effet, a déclaré le gouverneur de la banque centrale, tout détenteur de compte auprès d’un établissement de crédit ou d’une institution de microfinance ne peut retirer en cash qu’un montant inférieur ou égal à 15.000.000 Fbu (quinze millions de francs Burundais) par jour et BIF 100.000.000 (cents millions de Francs Burundais) par mois. Il n’est non plus autorisé de verser en cash qu’un montant inférieur ou égal à BIF 20.000.000 (vingt millions de Francs Burundais) par jour. Au-delà de ce plafond, il faut justifier l’origine des fonds. Pour les comptes en devises, a-t-il ajouté, les montants équivalents aux plafonds en BIF au taux de change moyen du jour de la banque centrale, sont considérés.

M. Murengerantwari a également précisé que les mesures portant sur les retraits et versements entrent en vigueur respectivement dès le 16 janvier 2023 et le 15 février 2023, et s’appliquent tant aux personnes physiques qu’aux personnes morales. Avant l’échéance accordée, les versements et les retraits en compte sont libres.

Concernant les bureaux de change, la BRB porte à la connaissance du public qu’elle a déjà réceptionné 14 dossiers de demande d’agrément, dont 4 dossiers incomplets, 2 dossiers en cours de traitement, 6 bureaux de change qui ont déjà eu l’accord de principe pour l’ouverture à savoir Empire Forex Bureau, Global Forex Bureau, Jimbere Forex Bureau, Trust Forex, Aura Forex et Triump Forex. Il y a aussi deux bureaux de change, visités sur leur demande, ayant obtenu l’accord définitif sont Issa Face à Face Forex change et special Forex.

Pour ce qui est des conditions d’achat et vente des devises, la BRB tient à informer les bureaux déjà agréés qu’ils sont autorisés à vendre les devises au prix du marché sans dépasser 2% par rapport à leur prix d’achat et dans le strict respect de la réglementation des changes. Le gouverneur de la BRB a aussi précisé que les bureaux de change sont tenus de faire passer toutes les opérations journalières d’achat et de vente des devises dans le logiciel de gestion des bureaux de change Burex et de délivrer les bordereaux de change à leurs clients pour chaque opération effectuée. De plus, le volume des opérations doit être traçable sur les comptes d’opération de change en devises ouverts dans les banques commerciales tant pour les retraits que pour les versements, et éviter de garder en cash des sommes importantes dans les coffres forts des bureaux de change, a-t-il martelé.