• sam. Juil 13th, 2024

Remise du matériel pédagogique à l’école doctorale de l’Université du Burundi dans le programme de santé mentale

ByAdministrateur

Mar 3, 2023

BUJUMBURA, 23 fév (ABP) – La Coopération Suisse au Burundi a remis officiellement le mercredi 22 février 2023, à l’école doctorale de l’Université du Burundi, du matériel pédagogique constitué du matériel de visioconférences  et  du matériel de tests psychologiques. Cette activité s’est déroulée au campus de l’école doctorale de l’Université du Burundi en présence du Recteur de l’Université du Burundi le professeur Audace Manirambona, a- t-on constaté sur place.

L’octroi de ce matériel pédagogique rentre dans la cadre de la mise en œuvre du programme santé mentale que l’école doctorale de l’Université du Burundi exécute en partenariat  avec la Coopération Suisse depuis  le mois d’avril 2022.

Les institutions partenaires de l’école doctorale dans ce programme sont les institutions d’enseignement supérieur  intervenant dans le domaine de la santé mentale. Il s’agit de l’Université Lumière de Bujumbura (ULBU), l’Université Espoir d’Afrique, la Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Education de l’Université du Burundi et l’Institut National de Santé Public (INSP).

                                        Au milieu, Pr Audace Manirambona, à droite Nils Krauer et Pr Juma Shabani à gauche

 

Nils Krauer, Directeur Suppléant du Bureau de la Coopération Suisse au Burundi a fait remarquer que ces équipements constituent du matériel en vue d’améliorer l’enseignement clinique de la psychologie et de la psychiatrie. Au sens large, a-t-il précisé, ces équipements vont permettre d’avoir accès plus facilement aux enseignants les plus qualifiés du monde. La Suisse se réjouira d’ici quelques années si les lauréats de ces institutions auront acquis un niveau qui leur permettra une mobilité académique et professionnelle dans la région et dans le monde sans questionnement, a-t-il précisé.

M. Krauer a saisi cette opportunité pour réitérer l’engagement de la Suisse à soutenir et accompagner le gouvernement du Burundi à travers ses programmes et projets. Cet appui, a-t-il indiqué, se manifeste entre autres par le programme de prévention des conflits et participation citoyenne, le programme d’appui aux médias, le programme de lutte multisectorielle contre la malnutrition, le programme de formation professionnelle, le programme de production de matériaux de construction, etc.

D’après le directeur de l’école doctorale de l’Université du Burundi le professeur Juma Shabani, en plus de ce matériel pédagogique, ces établissements d’enseignement supérieur qui interviennent dans le domaine de la santé mentale bénéficieront des professeurs dont les spécialités n’existent pas au Burundi. La mise en œuvre de ce programme portera aussi sur l’harmonisation des programmes de formation en psychologie clinique au baccalauréat et au master jusqu’ à l’accréditation du programme harmonisé par la commission nationale de l’enseignement supérieur, a-t-il dit.

Toujours dans le cadre de la mise en œuvre de ce programme, 24 médecins ont déjà été envoyés  en formation doctorale au  Bénin, au Sénégal et en Tanzanie pour suivre leur  formation en psychiatrie. Ainsi donc, d’ici 4 ans, le Burundi aura 24 médecins spécialistes en psychiatrie alors qu’il en compte moins de cinq actuellement. Ce programme qui est exécuté par l’école doctorale de l’Université du Burundi a  assuré  aussi l’organisation des stages d’un mois en santé mentale de  59 médecins et 450 techniciens médicaux.

Ce programme va aussi appuyer la formation de Bachelor  et Master en Psychologie clinique et psychothérapie à l’Université du Burundi, l’Université Lumière de Bujumbura et à l’Université Espoir d’Afrique, et de Bachelor pour la filière des infirmiers psychiatres à l’Institut National de Santé Publique.

Le professeur Shabani a indiqué en outre que ce programme va implanter à moyen terme au Burundi un programme de formation doctorale des psychiatres et psychologues cliniciens avec le concours des universités partenaires disposant de programmes en la matière.

Dans son allocution le Recteur de l’Université du Burundi a félicité la direction de l’école doctorale pour le pas déjà franchi dans la mise en œuvre de ce programme et l’a exhortée d’aller de l’avant. Il a rendu hommage à la Suisse pour  son appui multiforme, invitant les institutions qui viennent de bénéficier de ces équipements à les utiliser de manière efficace et efficiente.

Pour rappel, le 30 mars 2022, à l’occasion de la journée mondiale des troubles bipolaires l’Association des Psychologues sans Vacances, a déploré l’absence de la filière de formation spécialisée en santé mentale dans les programmes de santé publique.

Signalons à toutes fins utiles que cette cérémonie a été aussi marquée par la signature de la convention de partenariat entre l’école doctorale de l’Université du Burundi et les institutions partenaires du programme santé mentale.