• jeu. Juil 25th, 2024

La première dame lance officiellement la production de la farine complète de maïs fortifié

ByAdministrateur

Avr 18, 2023

BUJUMBURA, 17 avr (ABP) – La première dame du Burundi et  présidente de l’OPDD, Mme Angeline Ndayishimiye, a lancé officiellement, le lundi 17 avril 2023, dans  enceintes de l’industrie UNIKORN, la production de la farine complète de maïs fortifié, dans l’objectif d’une bonne alimentation des enfants dans les écoles, a- t-on appris sur place.

En effet, la première dame a indiqué que parmi les activités de l’OPDD,  figurent la  lutte contre la malnutrition par l’appui dans l’amélioration du régime alimentaire des enfants en âge scolaire. C’est au moment où la faible production et la malnutrition font partie des défis auxquels font face certains pays africains, y compris  le Burundi, a-t-elle souligné.

                                                       Housainou Taal, Directeur pays et représentant du PAM au Burundi

Selon elle, une alimentation équilibrée et une meilleure éducation des enfants, sont des préoccupations du gouvernement du Burundi. Que « chaque bouche ait à manger et chaque poche ait de l’argent, c’est dans cette optique que la première dame s’est engagée à présider le projet de nourrir les enfants dans les écoles, a-t-elle signalé.

Elle a saisi cette occasion pour remercier le Programme alimentaire mondiale (PAM), la fondation Rockefeller  et tous les partenaires qui ont œuvré pour que ce projet de nutrition des enfants au banc de l’école puisse être réalisé.

Le Directeur pays et représentant du PAM au Burundi, M. Housainou Taal a fait remarquer que le projet « Power of procurement for nutrition ‘’  est une initiative soutenue financièrement par la fondation Rockefeller et mise en œuvre par le PAM. A travers, la collaboration entre partenariats dont  les entités gouvernementales,  ainsi qu’avec les unités de transformation alimentaire du secteur privé burundais, sous le leadership et la coordination  du ministère du commerce, du transport  de l’industrie et du tourisme.

Il a en outre ajouté que le projet vise à soutenir la production  au Burundi, d’aliments  plus nutritifs dont la farine de maïs fortifié,  en vue de satisfaire le marché institutionnel des cantines scolaires qui est aligné sur les priorités du gouvernement du Burundi. Un projet qui, selon lui,  s’inscrit parfaitement dans la vision du PAM,  dont le pilier essentiel est de soutenir le gouvernement à transformer les systèmes alimentaires pour les rendre plus sains, nutritifs et durables.

M. Housainou Taal a enfin rassuré que le PAM mettra tout en œuvre pour que le projet réalise tous ses objectifs et atteigne toutes ses cibles.