• sam. Juil 13th, 2024

Certaines coopératives Sangwe ne cultivent pas des semences sélectionnées

ByAdministrateur

Mai 5, 2023

CANKUZO, 25 avr (ABP) – Certaines des coopératives Sangwe de la province Cankuzo ne respectent pas l’appel à l’usage des semences sélectionnées dans la mise en œuvre de leurs projets agricoles.

Ceci a été déploré par la représentation de la fédération des unions des coopératives Sangwe en cette province, Rénovat Miburo, lors de la récolte de maïs de la coopérative Sangwe Musenyi, en commune Cankuzo,  qui a eu lieu,  samedi 22 avril 2023, a appris l’ABP sur place.

                                                                                                      Récolte de maïs

Les participants qui se sont exprimés, lors de  cette activité, ont indiqué que les coopératives collinaires  Sangwe se développent d’une manière générale.  Pourtant, ils déplorent que certaines d’elles n’aient pas une production satisfaisante suite au non-respect des conseils des responsables du secteur agro-pastoral,  et continuent à semer des semences non sélectionnées.

Selon, M. Miburo,  la récolte agricole dépend de semences utilisées, mais également de l’usage des fertilisants, d’ où le gouvernement a rendu disponible les engrais FOMI pour qu’ils soient accessibles à toute personne qui le désire.

Il a exhorté les membres de ces coopératives collinaires au changement de comportement en suivant les conseils donnés afin de profiter valablement du crédit de 20 millions Fbu que le gouvernement leur a déjà octroyé pour se développer.

Il a en outre interpellé toute la population à adhérer à ces coopératives qui ont été créées pour le développement des collines et aux natifs collinaires intellectuels à l’aider au choix des projets pouvant être plus rentables.

C’est au moment où l’administrateur de cette commune, Mme Chantal Irakoze, a mis en garde les membres qui gaspillent l’économie de leurs  coopératives, que les  punitions seront appliquées à leur endroit.  Signalons que cette activité a été rehaussée par la présence de l’entrepreneur natif de cette province, Ntakarutima Nestor.