• sam. Juil 13th, 2024

La pratique de la cuniculture, un métier rentable rapidement

ByAdministrateur

Juin 22, 2023

CANKUZO, 21 juin (ABP) – Le cuniculteur Timothée Bizimana de la commune et province Cankuzo se réjouit du rendement de son métier exercé depuis 2022.

Pour commencer le  projet d’élevage des lapins,  M. Bizimana s’est informé sur les techniques d’élevage sur l’internet via son propre Smartphone. Il a commencé son métier avec un capital de quatre lapins et compte plus de 200 lapins dans une année.

Le cuniculteur Bizimana salue l’élevage des lapins comme activité qui coûte moins cher par rapport à d’autres types d’élevage. Il a précisé que la période de gestation du lapin dure un seul mois.

Concernant la valeur ajoutée sur le revenu familial, il a noté la viande et le fumier. De plus, le revenu mensuel en provenance de ce projet équivaut à plus de 200 mille francs bu. M. Bizimana a affirmé qu’il intervient  dans la construction de clapiers pour les débutants du métier de cuniculture.

Sa vision est de devenir le professionnel cuniculteur:  » je veux faire l’évolution significative dans la cuniculture pour me faire vivre, je dois dire qu’aucune embauche ne pourra m’attirer dans l’avenir ». S’agissant des difficultés liées à ce métier de cuniculture, M. Bizimana a signalé le problème de changement climatique qui cause beaucoup de pertes, tout en précisant qu’il a déjà enregistré plus de 20 morts au mois d’avril suite au froid. De plus, l’accès aux médicaments de lapins dans cette province n’est pas facile, a-t-il ajouté.

Il demande au gouvernement de rendre disponible des pharmacies vétérinaires suffisantes et d’aider les éleveurs à accéder au crédit pour la promotion de ce métier.