• ven. Juil 19th, 2024

Appel aux multiplicateurs des semences sélectionnées à remplir convenablement leur tâche

ByAdministrateur

Juin 26, 2023

BUBANZA, 23 juin (ABP) – Le directeur du Bureau Provincial de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Élevage (BPEAE), M. Emmanuel Ndikubaganwa a tenu le 22 juin 2023, une réunion  à l’endroit des multiplicateurs des semences de la province Bubanza (nord-ouest du Burundi), pour échanger sur des contraintes à leur cahier de charge et des remèdes à y apporter.

Lors de cette réunion, M. Ndikubaganwa a invité les multiplicateurs des semences à remplir convenablement leur rôle, car l’utilisation des semences sélectionnées est l’un des facteurs de l’augmentation de la production agricole.

Certaines des contraintes à l’augmentation des semences sélectionnées, qui ont été soulevées, au cours de cette réunion, sont entre autres le manque des semences dites « pré bases », le suivi et encadrement des techniciens agricoles non satisfaisant, le manque des clients pour des semences multipliées, l’insuffisance d’eau d’irrigation, l’engrais chimiques et fumier organique.

Ils ont, également, évoqué des certificats pour des semences sélectionnées, multipliées, qui ne sont pas livrés à temps par l’Office Nationale de Contrôle et de Certification des Semences (ONCCS), et autres, apprend-on sur place.

Concernant le manque de semences à multiplier, le directeur du BPEAE Bubanza leur demande d’adresser des lettres de demande à l’ISABU, le plus tôt possible. Il leur tranquillise que les techniciens agricoles, présents sur toutes les collines, assureront leur suivi et encadrement, jusqu’à la récolte.

En communes Gihanga, Mpanda et Bubanza, le directeur Ndikubaganwa souhaite, au moins deux multiplicateurs du riz par commune. Pour le maïs et le haricot, son souhait est d’au moins un multiplicateur dans chaque commune.

Quant aux communes de Musigati et Rugazi, ce directeur leur demande de songer à multiplier des pommes de terre et cinq variétés du riz adaptées aux hautes terres.

A noter que 33 agriculteurs, souhaitant être multiplicateurs des semences sélectionnées, se sont faits enregistrer au BPEAE, pour le haricot, le maïs, le riz et pommes de terre.