• ven. Juin 14th, 2024

La campagne de chirurgie de la cataracte qui se déroule à l’Hôpital Prince Régent Charles va bon train

ByAdministrateur

Juil 31, 2023

BUJUMBURA, 26 juil (ABP) – Les activités de la campagne pour la chirurgie de la cataracte qui a été organisée par la Fondation Bonne Action Umugiraneza en partenariat avec  la société  ALCHEM, qui se déroulent à l’Hôpital Prince Régent Charles vont bon train.

Cette campagne est en train d’être menée par les médecins spécialistes en ophtalmologie venus de l’Inde. Sur l’effectif de 1000 patients prévus, 580 ont été  déjà opérés. Cependant, ceux qui n’ont pas  bénéficié de cette  chirurgie  sont encore nombreux comme l’a précisé le coordinateur de la Fondation Bonne Action Umugiraneza, Aimable Sindayikengera. Il a, en effet, lancé un appel vibrant aux autres bienfaiteurs,  associations et autres organisations,  de venir en aide à ces patients : «  Nous profitons de cette occasion  pour interpeller ceux qui ont  ce cœur de charité de venir et approcher la Fondation Bonne Action Umugiraneza afin que ces gens puissent retrouver la vue », a-t-interpelé.

De la part de la société ALCHEM, c’est la satisfaction compte tenu du  travail déjà abattu et de la joie qu’on peut lire sur le visage des personnes ayant  retrouvé la vue dans le cadre de cette campagne.

Pour sa part, le directeur de l’Hôpital Prince Régent Charles, M. Oscar Nimpaye fait savoir que ceux qui voudraient se faire opérer  de cette maladie après la campagne  pourront le faire moyennant une somme de deux cent cinquante mille francs burundais par œil, car le Burundi dispose, actuellement, des spécialistes nationaux qui peuvent prendre en charge les malades.

Les patients opérés dans ce cadre et  qui ont pu témoigner ont apprécié vivement ce geste caritatif mené conjointement  par la Fondation Bonne Action Umugiraneza et la société ALCHEM. Ils ont demandé que cette bonne action se poursuive afin que d’autres patients puissent bénéficier de cette opération.

Selon Dr Samuel Kwizera, ophtalmologue à l’Hôpital militaire de Kamenge venu se joindre aux autres ophtalmologues dans cette campagne, la cataracte est la principale cause de la cécité  et plus de 85 % de cataracte est lié à l’âge. A côté cette sorte de cataracte consécutive à l’âge de l’individu, il existe également une cataracte congénitale qui survient quand la maman n’a pas bien suivi les consultations prénatales. C’est ainsi qu’il conseille aux patients de se faire soigner à temps et surtout d’éviter l’automédication. A la question de savoir si la cataracte ne serait pas, aussi, liée à la mal nutrition, Dr Kwizera a indiqué que les études qui se font actuellement prouvent que la malnutrition affecte aussi la vue, mais a annoncé que des études sont en cours pour confirmer ou infirmer cette hypothèse.

Vue partielle des patients dans la salle d’attente