• lun. Juil 22nd, 2024

Les paiements des avances des intrants agricoles pour la saison culturale 2024 A sont fixés du 4 au 25 août 2023

ByAdministrateur

Août 9, 2023

BUJUMBURA, 4 août (ABP) – Dans le cadre du programme national de subvention des engrais du Burundi (PNSEB) pour subventionner le prix de l’engrais afin de faciliter l’accès aux engrais à un prix abordable, et dans le but des préparatifs de la saison culturale 2024 A, le ministère de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage a sorti jeudi le 3 août 2023, un communiqué pour informer les  agriculteurs que la période de paiements des avances pour accéder aux intrants fertilisants et à la chaux, est fixée du 4 au 25 août de cette année.

A travers ledit communiqué signé par le ministre en charge de l’agriculture, Sanctus Niragira, il est mentionné que les paiements peuvent se faire à la Régie Nationale des Postes, à la MUTEC via même son service Lumicash.

Les agriculteurs proches des provinces Muramvya et Kayanza peuvent faire le paiement des avances à l’institution de microfinance DIFO.sa.

Le paiement des avances peut aussi se faire à la CRDB Bank pour les agriculteurs proches des  provinces Cankuzo, Karusi, Ruyigi, Makamba et Rumonge. Les agriculteurs qui habitent proche des provinces Bujumbura et Bubanza peuvent faire le paiement à la CECM et à la CECAB pour les agriculteurs proches des provinces Bujumbura et Gitega.

Le ministère ayant l’agriculture dans ses attributions a profité de cette occasion pour demander aux administratifs de la base au sommet et les moniteurs agricoles à sensibiliser les agriculteurs et les coopératives agricoles à payer ces avances dans le délai du 4 au 25 août 2023 parce qu’endéans cette période, aucun délai ne sera accordé.

Selon le même communiqué, ceux qui veulent dépasser le nombre de sacs prévus dans le programme PNSEB, c’est-à-dire 24 sacs pour tous les types de fertilisants confondus (Imbura,Totahaza, Bagara) et 15 sacs de chaux, ils sont priés d’aller demander la permission auprès des bureaux provinciaux de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage