• lun. Juil 15th, 2024

Pas mal de contraintes au bon déroulement de l’année scolaire, édition 2023-2024

ByAdministrateur

Sep 15, 2023

BUBANZA, 7 sept (ABP) – L’année scolaire, édition 2023-2024, prévoit débuter avec pas mal de contraintes, en province Bubanza (nord-ouest du Burundi), entre autres l’insuffisance d’enseignants, de salles de classes et de bancs pupitres, a-t-on appris de la réunion tenue, le mercredi 6 septembre, par le directeur provincial de l’éducation, Claude Badugaritse,  à l’endroit des directeurs des écoles, dans l’objectif d’évaluer l’année scolaire écoulée, et de préparer celle prochaine.

La province Bubanza possède 250 écoles fondamentales et 49 post fondamentales.

Dans cette réunion, des participants ont indiqué que l’année scolaire, édition 2023-2024, va débuter avec l’insuffisance d’enseignants car, le ministère a octroyé, seulement 107 nouveaux enseignants, à la province Bubanza, alors que cette province avait besoin de 805. D’autres besoins, pour cette année scolaire, étant environ 15000 bancs pupitres et 68 salles de classes.

                                                                                                           Vue partielle des participants

Le directeur provincial de l’éducation, demande aux directeurs des écoles d’éviter la reprise des imperfections de l’année scolaire écoulée, en l’occurrence des retards, des absences, et des enseignants qui ne préparent pas des cours à dispenser.

Pour la rentrée scolaire, il demande que les cours commencent le lundi 18 septembre, et que ce jour ne soit pas destiné à la propreté comme d’habitude, a-t-on appris sur place.

Le directeur Badugaritse appelle ces directeurs et enseignants à se préparer à débuter cette année, avec un effort supplémentaire, afin que la province Bubanza soit parmi les cinq premières dans les tests nationaux. L’autre appel étant de multiplier des réunions avec les enseignants et les parents, afin de trouver solution à tout obstacle à la bonne réussite des élèves