• dim. Avr 21st, 2024

Les responsables des services appelés à pratiquer la cuniculture dans chaque service

ByAdministrateur

Oct 19, 2023

GITEGA, 12 oct (ABP) – Le gouverneur de la province Gitega, M. Venant Manirambona a réuni les responsables de tous les services œuvrant dans cette province, mardi le 11octobre 2023, en vue de l’évaluation de l’état d’avancement des activités dans chaque secteur au cours du mois de septembre et début octobre 2023 et de donner des orientations pour bien servir la population et assurer le développement intégral de cette entité territoriale.

Au cours de cette réunion, les responsables ont présenté l’état d’avancement des activités dans tous les secteurs de la province, au cours du mois de septembre et début octobre.

Au niveau sécuritaire, le gouverneur Manirambona a particulièrement remercié les agents de la sécurité qui se donne corps et âme pour assurer la sécurité de la population. Il a cependant déploré le fait qu’il ait trop des accidents de roulage, soit un taux de 10 accidents par semaine, surtout à cause des motards.  Deux cas d’infanticides et trois cas de rejet d’enfants en commune Makebuko et un cas de suicide, ainsi qu’une personne brulée vive sur accusation de sorcellerie, ont été déplorés dans cette réunion. Il a été signalé par ailleurs, deux grenades trouvées à l’air à Rutoke et Nyabututsi rural en commune Gitega.

Le gouverneur Manirambona n’a pas manqué de rappeler aux chefs de service que le gouvernement du Burundi souhaite que le Burundi soit un pays émergent en 2040 et développé en 2060, d’où selon lui, chaque secteur doit se baser sur cette vision dans la mise en œuvre de ses activités.

                                                                                                                                                                                             vue partielle des participants

Il leur a également interpellé chaque service à mettre en place un clapier d’au moins cinq ou dix lapins pour soutenir le président de la République, M. Evariste Ndayishimiye, dans son projet d’au moins cinq lapins dans chaque ménage. Il a signalé que l’évaluation de cette activité est prévue à la fin de ce mois d’octobre.

M. Manirambona a également interpellé les chefs de service à combattre avec toute leur énergie la corruption, l’injustice, la malversation économique dans leurs secteurs, mais aussi à se présenter massivement dans des cérémonies des fêtes nationales.

En rapport avec l’injustice, le gouverneur a signalé qu’il y a des notables collinaires incompétents qui violent la loi. Il a suggéré qu’il y ait un encadrement spécifique à leur endroit pour éviter des lamentations de la population, notamment dans les communes de Bugendana, Ryansoro, Gishubi, Makebuko et Gitega.

Il a également pointé le doigt sur les officiers de police judiciaire « OPJ » qui se comportent mal dans leur travail. Il leur a interpellé à coopérer avec les procureurs pour assurer la justice équitable aux justiciables.

Dans le domaine de la santé, le gouverneur a mis en garde les responsables des hôpitaux communaux qui se comportent mal et s’absentent régulièrement au travail étant au cabaret. Il a suggéré au médecin provincial, Dr Toyi de présenter ces cas au ministre en charge de la santé publique, afin que ces médecins soient limogés de leurs fonctions.

Au cours cette réunion, le chef du district sanitaire de Gitega, Dr Jean Damascène Bayubahe a révélé que dans ce district s’observe actuellement beaucoup de personnes mordues par des chiens errants. Il a demandé à l’administration provinciale de prendre en main cette question, afin que ces chiens soient tous tués, car dit-il, la victime ne peut pas recevoir la seconde fois, s’il ne présente une attestation montrant que le chien a été tué.

Le gouverneur Manirambona a instamment demandé aux responsables administratifs de travailler conjointement avec la population pour traquer tous ces chiens et les tuer.

Il a par ailleurs interpellé le responsable du Bureau provincial de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage à coordonner les travaux en rapport avec la plantation des arbres le long des routes dans le centre urbain pour embellissement.