• lun. Fév 26th, 2024

Le parti CNDD-FDD est à l’œuvre pour un Burundi émergent en 2040 et développé en 2060

ByAdministrateur

Déc 4, 2023

BUBANZA, 4 déc (ABP) Le parti CNDD-FDD est à l’œuvre pour un Burundi émergent en 2040 et développé en 2060, a-t-on appris, le 2 décembre 2023, lors des travaux communautaires qui consistaient au lancement de la  plantation des caféiers, par la représentation du CNDD-FDD en province Bujumbura et au niveau national, sur la colline Cabira de la commune Bubanza (nord-ouest du Burundi).

Sur cette colline, 8000 plants de caféiers y ont été plantés sur 4 hectares, et l’objectif est de planter 12 500 plants. M. Jean Marie Muhirwa et Martin Nivyabandi, de la représentation du parti politique CNDD-FDD, au niveau national, ont indiqué dans leurs allocutions, que ce parti a fait la priorité le bien être de la population.

                                       Vue partielle de la population participant à la plantation des caféiers

Ils ont fait savoir que la plantation des caféiers fait partie des programmes phares du CNDD-FDD, qui sont, entre autres, la plantation des avocatiers, caféiers et autres cultures pouvant amener des devises au pays, la protection de l’environnement, la cuniculiculture, la réhabilitation des pistes et routes et autres.

Et pour arriver à cette vision nationale, ces autorités du parti CNDD-FDD ont appelé les membres dudit parti au changement positif de mentalité et de l’image du pays, au bon entretien, à la sauvegarde et au respect de la chose publique. L’autre appel est de couper court avec la fraude et la corruption, la lutte synergique et complémentaire contre la pauvreté vers le développement durable, la bonne éducation des enfants, la sauvegarde de la paix et la sécurité, et autres.

Ils leur demandent, également, d’être efficaces avec peu de moyens car, disent-ils, le Burundi a tous les atouts pour son développement, a-t-on appris sur place.

A noter que l’objectif du parti au pouvoir, poursuivent ces autorités, est la plantation d’entre 27 et 31 millions de plants de caféiers, en cette année, avec la prévision d’exporter 45000 tonnes de café en 2027 et 80000 tonnes en 2030.