• dim. Avr 21st, 2024

Les diplomates burundais appelés à afficher la bonne image du Burundi à l’étranger

ByAdministrateur

Déc 18, 2023

BUJUMBURA, 7 déc (ABP) – Le président de la République, Evariste Ndayishimiye a ouvert, jeudi le 7 décembre 2023, une retraite de deux jours à l’endroit des diplomates burundais sous le thème « Le rôle du diplomate dans la nouvelle vision du Burundi à l’étranger ».

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération au développement, M. Albert Shingiro, a  dans  son mot  d’accueil, annoncé que cette retraite est organisée à l’heure où le Burundi connaît une nouvelle  vision du « Burundi, pays émergent en 2040 et pays développé en 2060 ». Cette retraite se tient au Burundi au moment opportun car, a-t-il poursuivi, elle se déroulait auparavant en dehors du pays.

Vue partielle des diplômates

M. Shingiro a en outre indiqué que c’est un bon moment pour ces diplomates burundais de s’enquérir de l’état d’avancement du développement du Burundi et de voir ensemble les questions auxquelles le Burundi est confronté en vue de consolider la bonne gouvernance et lutter contre la pauvreté.

Dans le but de contribuer au projet de développement du pays, le ministre Shingiro a signalé que  le Burundi a mis en œuvre la nouvelle politique de diplomatie économique afin que le Burundi, en coopération avec d’autres pays, puisse renforcer son économie en invitant les investisseurs burundais et étrangers à venir investir au Burundi.

Il a profité de cette occasion pour appeler ces diplomates à éradiquer le comportement de  rester  dans les pays où ils exercent leurs fonctions après la fin de leur mandat pour rejoindre les camps des  réfugiés. En réitérant ses propos, M. Albert Shingiro les a interpellés à être de bons dirigeants pour les Burundais vivant dans ces pays.

Prenant la parole, le président Ndayishimiye a demandé à ces diplomates d’afficher la bonne image du Burundi à l’étranger pour attirer de nombreux investisseurs dans le but de concrétiser la vision «  Burundi pays émergent 2040, pays développé 2060 »  dans le souci de défendre et sauvegarder la souveraineté nationale et la dignité du peuple burundais.

Signalons que cette retraite inclut les diplomates nouvellement nommés et les diplomates titulaires qui sont en vacances.