• mar. Avr 23rd, 2024

Le développement holistique de la petite enfance, une des préoccupations du gouvernement burundais.

ByAdministrateur

Fév 22, 2024

GITEGA, 15 fév (ABP) – Le Secrétaire permanent au ministère de la Communication, des Technologies de l’Information et des Médias, M. Ferdinand Manirakiza, a piloté, mercredi, le 14 février 2024, les activités d’un atelier de validation du paquet des pratiques familiales essentielles (PFE).

Cet atelier visait le renforcement des pratiques parentales pour le bon développement de la petite enfance dans tous les aspects, a précisé M Manirakiza. Il a fait savoir que la mise en œuvre de ces PFE va favoriser le développement holistique de la petite enfance.

S’exprimant sur les activités qui sous-tendent ces PFE, il en a cité entre autres les consultations prénatales et postnatales, la vaccination complète, l’alimentation, l’hygiène, les soins médicaux, la parentalité positive et responsable, l’éveil et la simulation précoce, la discipline positive et l’éducation préscolaire.

Quant à l’engagement du gouvernement burundais par rapport au développement de la petite enfance, M. Manirakiza a pointé du doigt sur l’adoption, en septembre 2021, de la stratégie nationale multisectorielle de développement de la petite enfance (2021-2027), couvrant l’ensemble des interventions programmatiques et tenant compte de la petite enfance (0 à 8 ans) avec une attention particulière aux 1000 premiers jours de l’enfant, a-t-il précisé.

M. Manirakiza a salué les appuis de l’UNICEF à l’endroit du gouvernement burundais et plus particulièrement, sa collaboration dans l’organisation de cet atelier