• ven. Avr 19th, 2024

Les habitants de la ville de Bujumbura appelés à participer à la protection de l’environnement

ByAdministrateur

Mar 5, 2024

BUJUMBURA, 4 mars (ABP) – Le Maire de la ville de Bujumbura, Jimmy Hatungimana s’est joint samedi, le 2 Mars 2024,  aux associations de protection de l’environnement, dans les travaux de plantation d’arbres et des fleurs sur les routes principales de la ville de Bujumbura.

A cette occasion, le Maire de la ville de Bujumbura a rappelé que chaque citoyen est impliqué dans la propreté et l’embellissement de la ville, suggérant que chacun fasse la propreté à partir de sa parcelle.

M. Hatungimana a par ailleurs appelé la population à l’utilisation convenable des poubelles publiques placées dans différents coins de la ville de Bujumbura.

Ces travaux collectifs d’embellissement de la ville de Bujumbura ont aussi connu la participation massive de différentes associations œuvrant dans le domaine de l’environnement, dont l’association Youth committed to Environmental Advocacy (YCEA Green) et ses membres.

Le président fondateur d’YCEA Green, Pierre Chanel Kazungu, a apprécié l’initiative de mobiliser les citoyens à participer dans les travaux de protection de l’environnement surtout à planter les arbres dans les villes. Il a suggéré, par ailleurs de condenser les efforts sur les formations en rapport avec l’environnement et le changement climatique  car, selon lui, ce domaine est nouveau chez  les Burundais, qui n’ont pas encore compris le programme de la «  guerre verte » qui appelle à protéger l’environnement.

D’autres pays ont un pas d’avance sur nous en matière de protection de l’environnement »,  a-t-il souligné, ajoutant qu’il  s’avère nécessaire que l’Etat soutienne les jeunes, en octroyant des bourses pour aller s’imprégner des matières en rapport avec l’environnement. l’étranger pour qu’ils aient des formations suffisantes en la matière. Ces jeunes formés vont, selon lui, reconnaître l’effort fourni par l’Etat et reviendront au pays pour former à leur tour d’autres jeunes. Il a rassuré qu’avec ces formations, les Burundais pourront participer à des travaux de protection de l’environnement sans attendre le rappel du gouvernement.

Il a saisi l’occasion pour informer le gouvernement et la population burundaise que pendant ses formations à l’étranger, il a pu connaître un arbre appelé « Imperiale tree » qui grandit vite et qui absorbe une grande quantité de Carbonne. Il a, à cet effet, proposé d’importer cette nouvelle variété d’arbre car,  elle pourrait aider pour avoir un bon environnement  et surtout à la vision 2040-2060.

Cette initiative des travaux de propreté et d’embellissement de la ville vient  après les déclarations du président de la République, Evariste Ndayishimiye, durant la récente conférence sur l’amélioration des mécanismes du tourisme au Burundi, où il avait déploré l’état des lieux de la salubrité,  en face de la galerie Idéal.