• dim. Avr 21st, 2024

La CECADM a connu une évolution significative, selon son Directeur général

ByAdministrateur

Mar 17, 2024

GITEGA, 14 mars (ABP) – La Coopérative d’épargne et de crédit pour l’auto-développement des militaires (CECADM) a organisé la semaine dernière, à l’endroit des militaires œuvrant dans différents camps de la 2ème division militaire, une réunion de sensibilisation et d’information sur ses produits et services offerts à ses membres, a appris l’ABP sur place.

Dans son discours de bienvenue, le commandant de la 2ème division militaire, le Général de Brigade Michel Ndenzako, a salué le niveau de développement que la CECADM a déjà franchi depuis sa création en 2007. Il a également salué les efforts fournis par cette coopérative en accompagnant les militaires en leur donnant des crédits pour s’auto-développer. Il a ainsi encouragé les militaires qui ont déjà compris les missions de cette coopérative et les a interpellés à se mettre ensemble afin de réaliser de grands projets générateurs de revenus. Il les a enfin conseillés à économiser les frais qui ont été ajoutés sur leurs salaires afin de bien préparer leur retraite.

Pour sa part, le Directeur général de la CECADM, Lieutenant-colonel Jean Marie Iradukunda, a indiqué que cette coopérative évolue normalement et désire continuer à satisfaire ses clients. Il s’est déclaré satisfait de l’effectif de ses membres qui, a-t-il dit, s’élève à plus de 90% des militaires. On compte continuer la mission économique et commencer le volet social pour l’intérêt de la coopérative en général et celui des membres en particulier, a-t-il poursuivi, précisant que  la CECADM se veut une coopérative pérenne de référence qui vise le bien-être de ses membres en vue de contribuer au développement socio-économique du pays.

Malgré cette vision, Lieutenant-colonel Iradukunda n’a pas manqué de signaler qu’il y a des militaires qui ont contracté des crédits mais qui, malheureusement, ont déserté le travail. Il a fait savoir qu’ils vont bientôt les rechercher afin qu’ils retournent les fonds des membres qu’ils ont, selon lui, volé. Partant de ces cas, il a signalé que pour avoir un crédit, tout militaire membre de la CECADM doit pour le moment présenter une attestation de service et une attestation de naissance ou un extrait d’acte de naissance pour une meilleure identification et fiabilité.

Le DG de la CECADM a appelé les militaires à répondre à l’appel d’épargne-retraite tout en l’augmentant pour ceux qui ont déjà commencé car, a-t-il signifié, un militaire qui a contribué dans la coopérative et qui va en retraite peut demander un crédit pour faire des activités génératrices de revenus. Il les a également interpellés à couper court avec l’habitude de demander des découverts car, a-t-il estimé, ils perdent trop même si la coopérative en bénéficie.

Les participants dans cette réunion ont eu l’occasion de poser des questions pour l’éclaircissement.

Signalons que dans tout le pays, la CECADM compte actuellement 11 agences notamment en mairie de Bujumbura où il y a son siège, Musaga, Kamenge, Gitega, Kayanza, Muyinga, Rumonge, Cankuzo, Kirundo, Makamba et Mwaro, ainsi que 3 guichets, à savoir ceux de l’Hôpital militaire de Kamenge, Matana et Cibitoke.

Le DG de la CECADM, Lieutenant-colonel Jean Marie Irankunda