• mer. Avr 17th, 2024

Les travaux de construction d’une salle de conférence internationale sont estimés à 80%

ByAdministrateur

Avr 2, 2024

BUJUMBURA, 1er avr (ABP) – Le commissaire général de l’Office burundais de l’urbanisme, de l’habitat et de la construction (OBUHA), Dr Ir Léonidas Nibigira, a animé vendredi le 29 mars un point de presse sur l’état d’avancement des travaux d’une salle de conférence internationale sise à Rohero, en mairie de Bujumbura.

Dans son mot luminaire, Ir Nibigira a indiqué que cette salle est un grand chantier qui revêt un caractère exceptionnel et qui accueillera 1200 invités. Cette salle, construite pour donner une belle image du Burundi, servira à la tenue des grandes réunions et d’autres conférences pour les hautes autorités venant de l’étranger, a-t-il souligné, ajoutant qu’elle contribuera au développement du pays.

Il a fait savoir que le pas franchi est satisfaisant, signalant qu’en ce qui est de l’aménagement extérieur, on a achevé quelques volets qui concernent notamment l’aménagement des jardins et la peinture des murs. Mais il reste encore d’autres dispositions, notamment la mise en place des plafonds et leurs peintures, ainsi que d’autres activités pour accélérer l’étape de finalisation de ce chantier, a-t-il fait remarquer.

Parmi les aspects qui sont en cours, il a évoqué le dispositif de sécurité et contrôle, à savoir le dispositif des caméras de surveillance, un anti-incendie, un dispositif d’interception physique permettant de maîtriser l’entrée dans la salle de conférence, et enfin le système de climatisation.

D’après Dr Nibigira, le design voulu en matière de dispositif de climatisation a ralenti l’état d’avancement des travaux. Toutefois, des études sont en cours et la commande de ce dispositif, qui devra être unique à l’utilisation, sera disponible d’ici trois semaines, a-t-il rassuré.

Il a déclaré que l’équipe de l’OBUHA et ses partenaires sont en train d’exécuter le timing fixé pour que les travaux de construction dudit bâtiment, qui sont actuellement à 80%, soient finalisés avec mi-août si, a-t-il dit, il n’y a pas d’aléas imprévus.