• lun. Juil 15th, 2024

Les théiculteurs demandent la hausse du prix d’un kilo de thé

ByAdministrateur

Juin 6, 2024

BURURI, 28 mai (ABP) – Les théiculteurs de la commune Mugamba, en province Bururi  demandent aux responsables des usines théicoles  à revoir en hausse le prix d’un kilo de feuilles vertes du thé, a-t-on appris  auprès des agriculteurs.

Selon ces derniers, l’entretien, la fertilisation et la cueillette des feuilles vertes leur prennent du temps alors le prix d’un kilo ne dépasse pas 350Fbu,  une somme qu’ils jugent dérisoire comparativement aux autres prix des denrées alimentaires de première nécessité dont le maïs, le haricot et la pomme de terre.

Par ailleurs, ont-ils indiqué, sur le marché les prix ont grimpé de manière que  pour acheter un kilo de haricot ils doivent vendre 10 kilos de feuilles vertes, ajoutant qu’il est souvent impossible de dépasser 10 kilos de feuille verte par jour de cueillette.  

Autre préoccupation est qu’ils soient payés mensuellement, au lieu d’attendre tout un trimestre et que le payement se fasse main à main.

Le gérant de l’usine théicole de Tora,  Eric Nduwayezu a fait savoir qu’il y a moins d’une année que l’Etat a revu en hausse le prix d’un kilo de thé passant de 280 à 350 fbu dans le but de les encourager. Il leur demande plutôt de bien entretenir leurs plantations pour augmenter la production.  Il leur demande également d’étendre leurs propriétés et ainsi ils pourront contracter des crédits, afin d’améliorer leurs conditions de vie.