• mer. Déc 1st, 2021

Le président de la République reçoit deux délégations en visite au Burundi dans le cadre de la 51ème session du comité consultatif de l’ONU pour l’Afrique Centrale

ByAdministrateur

Mai 29, 2021

BUJUMBURA, 27 mai (ABP) – Le président de la République du Burundi, M. Evariste Ndayishimiye a reçu en audience successivement le représentant du secrétaire général des Nations unies en Afrique centrale, ambassadeur François Loucencény Fall et la ministre des Affaires étrangères de la République Centrafricaine, Mme Sylvie Baipo Temon jeudi le 27 mai 2021.

Il a ajouté que les Nations unies notent les efforts déjà fourni par le président Evariste Ndayishimiye pour stabiliser la sécurité depuis son accession au pouvoir en juin 2020. Ils ont aussi exprimé leur solidarité avec le peuple burundais suite à la montée des eaux du lac Tanganyika qui crée des conditions humanitaires auxquelles les Nations unies accorderont une importance. Les Nations unies ont salué les efforts du Burundi dans le maintien de la paix et la sécurité en Afrique notamment le rôle positif que les troupes burundaises jouent en Somalie et en RCA.A la sortie de l’audience, l’ambassadeur François Loucencény Fall a indiqué que c’est sa troisième visite au Burundi et qu’il est venu dans le cadre de la 51ème session du comité consultatif permanent chargé des questions de sécurité en Afrique centrale. Il a fait savoir qu’il a profité de cette audience pour condamner les attaques à la grenade perpétrées le jour de leur arrivée, le soir du 25 mai 2021 et considère que ces actions terroristes sont de nature à saper les efforts du gouvernement burundais qui sont en train d’être menés pour stabiliser le pays.

L’ambassadeur François Loucencény Fall a signalé que vendredi le 28 mai 2021, ils vont ouvrir la session ministérielle sur la sécurité dont le Burundi assurera la présidence pendant 6 mois. Il le félicite d’avance du rôle qu’il va jouer au cours de ces 6 mois de sa présidence en vue de continuer à consolider les bases de la coopération, la sécurité, la stabilité non seulement dans la Région des Grands lacs mais également en Afrique centrale.Ils ont pris note aussi de l’engagement du Burundi qui fait un retour remarquable dans les organisations sous régionales politiques, en Afrique centrale et dans la région des Grands lacs. Ils ont encouragé le président burundais pour ses actions positives qui sont menées non seulement pour stabiliser le Burundi et la réconciliation nationale mais aussi pour décrisper l’atmosphère dans la Région des Grands lacs et au-delà.

A son tour, la ministre des Affaires étrangères de la République Centrafricaine (RCA), Mme Sylvie Baipo Temon, à la sortie de l’audience, a indiqué qu’elle portait un message de salutations de son président à son homologue burundais Evariste Ndayishimiye. Il lui remercie de l’honneur qu’il lui a fait en se rendant à son investiture le 3 mars 2021 lors de sa réélection. Le président de la RCA a également adressé ses condoléances au peuple burundais et aux familles des victimes suite à la triste nouvelle des attaques à la grenade du 25 mai 2021. Il lui a exprimé sa compassion et son soutien dans ses moments difficiles.

Dans le cadre du processus politique que mène le président centrafricain, il veut aussi informer ses pairs qui font partie de la Communauté économique des pays de l’Afrique centrale sur ce qui se fait. Pour le cas du Burundi, un contingent burundais se trouve en RCA et œuvre pour le retour à la paix, raison pour laquelle il doit l’informer de l’évolution de la situation.