• lun. Sep 26th, 2022

L’essence est de nouveau introuvable dans plusieurs stations-services de la ville de Bujumbura

ByAdministrateur

Sep 7, 2021

BUJUMBURA, 6 sept (ABP) – L’essence était introuvable ce lundi 6 septembre 2021 dans plusieurs stations-services de la ville de Bujumbura, a-t-on constaté.

En effet, depuis le matin, de longues files d’attente s’observaient devant le peu de stations- services qui servent ce produit.

Il s’agit entre autres de la station-service Interpetrol située au quartier asiatique qui servait de l’essence sur présentation d’un bon de carburant et de la station-service communément appelée chez Kati- Kati située au centre- ville de Bujumbura. Une longue file d’attente s’observait aussi à la station-service situé tout près de l’agence de la banque Interbank située dans la zone urbaine de Kamenge.

Quelques conducteurs de rencontrés à 10 heures 30 à la station-service située au quartier asiatique non loin du bâtiment abritant la direction générale du CIEP, ont révélé à l’ABP qu’ils sont arrivés à cette station-service à 4 heures du matin précisant qu’ils n’avaient même pas d’espoir d’être servis.

« Nous sommes ici depuis 4 heures du matin, hier nous avons passé toute la journée ici, nous sommes rentrés bredouille.

Pour le moment, le pompiste promet que nous serons servis à 14 heures. Là aussi, rien ne nous dit que nous serons servis. Nous sommes fatigués, nous sommes en train de perdre, nous risquons même de perdre de l’emploi. C’est une perte énorme. Nous avons besoin de la lumière sur ce manque de carburant.

Nous ne savons pas s’il s’agit d’une pénurie ou des spéculations au tour de la vente de l’essence », ont déclaré à l’ABP ces conducteurs de véhicules sous le couvert de l’anonymat ».

Ces conducteurs de véhicules sollicitent l’intervention du ministère en charge de la commercialisation du carburant pour trouver solution à ce problème. Les quelques pompistes interrogés par l’ABP à ce sujet affirment que la pénurie d’essence est devenue un casse-tête précisant qu’ils viennent de passer plus de cinq jours sans être servi.