• sam. Juin 25th, 2022

L’auto médication constitue un danger pour la santé

ByAdministrateur

Sep 23, 2021

GITEGA, 21 sept (ABP) – L’auto médication constitue un danger énorme pour la santé en cette période de Covid-19, selon le médecin directeur de l’hôpital régional de Gitega, Dr Eric Ndihokubwayo, lors d’une interview accordée à l’ABP la semaine dernière.

Il a fait savoir que l’auto médication est monnaie courante du fait que le Covid-19 présente des signes qui ressemblent à celles des autres maladies.

« Dans ce cas des malades prennent des médicaments sans consulter le médecin ou un agent sanitaire croyant qu’ils ont le Covid-19 ou vice versa alors qu’il ne s’agit pas de la maladie qu’ils soupçonnent. Ces personnes prennent alors des médicaments contre le coronavirus, des comprimés ou des médicaments traditionnels à base d’eucalyptus ou autres alors qu’ils ne souffrent pas de cette pathologie ». « Ou bien il y a des personnes qui lorsqu’ils apprennent qu’un ami proche souffre de coronavirus, prennent aussi des médicaments sans se faire dépister car, elles pensent qu’elles ont été contaminées alors qu’elles n’ont pas réalisé le test.

Nous avons remarqué que des cas ou des malades viennent ici à l’hôpital et nous disent qu’ils étaient en train de prendre des médicaments contre le coronavirus alors que ce n’est pas le médecin qui leur en a prescrit. »

« Parfois après diagnostique il se révèle que le malade souffre d’une autre pathologie et souvent il meurt ou prend du temps pour se rétablir parce qu’il a trainé. »

Il est conseillé que le malade se présente au centre de dépistage de coronavirus pour se rassurer et prendre des médicaments qui sont d’ailleurs gratuits, selon lui.

Si le test prouve qu’il ne s’agit pas de coronavirus le malade peut alors se faire diagnostiquer d’autres maladies, a conseillé Dr Ndihokubwayo.

Il a ajouté que les médicaments guérissent les maladies mais, quand ils sont mal utilisés, ils peuvent mettre en danger la santé des personnes. Il peut y avoir aussi la résistance quand une personne prend un médicament sans respecter les doses ou quand elle prend des médicaments contre une maladie qu’il n’a pas, quand cette maladie survient par après et qu’on lui administre les mêmes médicaments, on se heurte à une résistance car, au départ, il les a pris au moment inopportun et sans prescription médicale.

« Chaque jour, nous avons une séance d’éducation pour la santé ou nous exposons aux malades le danger de l’auto médication car, nous remarquons qu’il y a des malades qui arrivent pour se faire soigner étant dans un état grave suite à l’automédication ou après avoir consulté des sorciers. Au cours de cette séance journalière, nous prions les malades de ne pas faire recours à l’automédication non seulement pour le Covid-19 mais également pour les autres maladies. »

La situation est ainsi au moment où les personnes interviewées à Gitega, ont révélé que « beaucoup de personnes prennent le Covid-19 comme une simple grippe et prennent des médicaments sans consultation ou des feuilles d’eucalyptus et d’autres médicaments traditionnels. »

Selon elles, la plupart font cela en vue d’éviter les longues files d’attente observées dans les centres de dépistage de Covid-19.