• mer. Déc 1st, 2021

Le président de la République appelle la population au développement inclusif et au réveil de la conscience

ByAdministrateur

Nov 2, 2021

MURAMVYA, 28 oct (ABP) – Le président de la République du Burundi, M. Evariste Ndayishimiye, a animé jeudi au stade royal de Muramvya (centre-ouest du Burundi), une séance de moralisation et d’enseignements sur le patriotisme et le développement intégral à l’endroit des élus du peuple, des administratifs à tous les niveaux et des fonctionnaires de l’Etat œuvrant en province Muramvya ainsi que les leaders des confessions religieuses, a appris l’ABP sur place.

Au cours de ses enseignements, le président Evariste Ndayishimiye, s’est focalisé sur le réveil des Burundais pour qu’ils aiment avant tout leur pays, qu’ils s’aiment entre eux et qu’ils combattent les mensonges liés à l’ethnisation de la communauté burundaise. Cela dans le but de la culture de l’unité des Barundi dans leurs diversités sans considération d’ethnies.

                                                                                                            Vue partielle des participants à la séance de moralisation

Se basant sur le titre Sebarundi, le président Evariste Ndayishimiye a demandé aux participants à cette séance de reconnaître qu’ils sont des Burundais avant d’être des Bahutu, Batutsi ou des Batwa. Il leur a indiqué qu’il est le père de la nation et non de l’ethnie quelconque. Aux différentes autorités administratives, il leur a recommandé d’éviter de tomber dans les pièges pouvant les entrainer dans l’ethnisation de leurs activités.

Par rapport à la culture du patriotisme, le président de la République n’a pas mâché les mots en montrant que le Burundi est une famille unique dont les membres prient un seul Dieu, parlent une seule langue avec les mêmes valeurs sociales dans une même nation.

Le président Ndayishimiye a donné un bon nombre d’exemples qui ouvrent les yeux de la population pour découvrir les sources de l’économie burundaise entre autres le capital humain, la terre cultivable, l’environnement, l’eau potable, l’énergie et mines. Il a interpellé les Burundais à aimer et œuvrer pour le développement du pays. Parmi ses conseils pour construire le pays, il a demandé de rompre avec le fainéantisme et de travailler ardemment pour s’auto-développer.

Le président Ndayishimiye est revenu sur les grognes des justiciables qui lui parviennent au quotidien disant que les juges ne leurs rendent pas bonne justice. Il a fait noter que les juges qui ne remplissent pas correctement leurs tâches vont bientôt être convoqués et jugés conformément à la loi. Il a incité la population à dénoncer toute forme de corruption et de malversation économique.

La lutte contre les commissionnaires et les rabatteurs restent une tâche à mener pour que tout le monde soit au travail, selon toujours le président Evariste Ndayishimiye qui demande aux enseignants ou même au personnel soignant de bien assurer leur rôle et de pouvoir s’auto- évaluer en cas d’échec afin de relever les défis.

Le travail dans les coopératives agro-pastorales pour le travail en commun en vue de l’augmentation de la production figure parmi les enseignements du président de la République.

Avant la clôture de ses enseignements de moralisation et de réveil du patriotisme, le président de la République, a appelé la population à se protéger contre la Covid-19 par le respect des mesures barrières, se faire dépister le plus de fois possible et se faire soigner à temps en cas de maladie.

Notons que le président Ndayishimiye s’est joint aux bagumyabanga du parti CNDD-FDD de la province Muramvya au stade royal dans la prière de chaque dernier jeudi du mois.