• ven. Déc 2nd, 2022

Les administratifs appelés à s’imprégner de la politique gouvernementale, de l’accroissement de l’économie et du leadership

ByAdministrateur

Nov 4, 2021

MURAMVYA, 3 nov (ABP) – Le président de l’Assemblée nationale, M. Daniel Gélase Ndabirabe, a entamé depuis mardi le 2 novembre une campagne de cinq jours en province Muramvya (centre-ouest du Burundi) pour rencontrer les différentes couches de la population.

Au premier jour, M. Ndabirabe a animé une réunion regroupant les leaders administratifs de la province Muramvya à qui il a d’emblée partagé le sens de la politique gouvernementale, de l’accroissement de l’économie et de l’amélioration du leadership.

                                                                                                         Vue partielle des participants

Parlant du gouvernement responsable et laborieux, le président de l’Assemblée nationale a expliqué aux administratifs présents que l’actuel gouvernement est redevable envers son peuple et qu’il se différentie des autres gouvernements que le Burundi a déjà connus.

Il a parlé de la trilogie constituée de Dieu avant tout, du pays et de l’ubuntu. Il a précisé que la constitution du 7 juin 2021 qui régit actuellement le Burundi s’articule sur la politique gouvernementale fondée sur Dieu, la promotion de l’agri-élevage en vue de l’accroissement économique et le développement.

Selon M. Ndabirabe, l’accroissement de la production agro-pastorale permettra le développement des affaires, la réduction des déficits et la revalorisation de la monnaie locale. Il a précisé que les institutions du pays ont été mises en place sur base de la politique gouvernementale qui met en avant l’agriculture et l’élevage comme source du développement du pays en général et de la population en particulier. Cette dernière a été ainsi mobilisée pour adhérer dans les sociétés coopératives et à mettre en commun une partie de sa terre pour pratiquer l’agriculture moderne en vue d’augmenter la récolte.

Parlant du leadership, le président de l’Assemblée nationale a fait savoir qu’un bon administratif ou leader apprécie positivement, punit, donne ou reçoit des conseils en cas de besoin.

Le président de la chambre basse du parlement a, à la fin de la rencontre, invité les administratifs présents à s’habituer à demander pardon et à pardonner ceux qui leur ont offensé. « Commencer à pardonner ou demander pardon », a terminé M. Ndabirabe.

Notons que les mots de bienvenue ont été respectivement prononcés par l’administrateur communal de Muramvya, Mme Espérance Nduwayezu et le gouverneur de la province Muramvya, M. Diomède Nzambimana.