• mar. Jan 25th, 2022

UPSHIFT, un programme favorisant l’émergence chez les jeunes adolescents et innovateurs communautaires du Burundi

ByAdministrateur

Nov 25, 2021

BUJUMBURA, 24 nov (ABP) – Les bibliothèques sans frontières (BSF), en collaboration avec UNICEF, ont organisé, mardi le 23 novembre 2021, la finale de la compétition nationale des projets innovants UPSHIFT, dans le but de favoriser l’émergence des adolescents jeunes leaders et innovateurs communautaires du Burundi, a constaté l’ABP sur place.

La coordinatrice de ces projets innovants UPSHIFT, Mme Nicole Uwimana, a précisé que UPSHIFT est un programme qui a été initié au Burundi en 2018 par UNICEF et exécuté par les bibliothèques sans frontières dans neuf provinces du Burundi à savoir Makamba, Rumonge, Bujumbura, Mwaro, Kirundo, Cibitoke, Ruyigi, Rutana et Cankuzo.

                                                                                                                                                           Vue partielle des participants à la compétition

Au cours de ce projet, Mme Uwimana a affirmé que plus de 50.000 jeunes membres des groupements de solidarité encadrés par les partenaires d’UNICEF, ont été formés à la méthodologie UPSHIFT. Cette dernière leur a permis d’acquérir des compétences du 21ème siècle afin d’identifier les défis dans leurs communautés et de proposer des solutions à travers l’innovation sociale et l’entrepreneuriat.

Elle a souligné que ces jeunes ont, pendant une période de trois mois, bénéficié d’un mentorat pour concevoir, construire et tester leurs solutions dans la communauté.

Les projets que jeunes comptent initier, vont dans le sens de faire face aux défis qu’ils ont identifié dans leurs provinces respectives. Il s’agit notamment des grossesses non désirées, la malnutrition, le manque de l’eau potable, le chômage et la cohésion sociale.

Au moment de la compétition, l’un des groupes des jeunes, de la province Ruyigi en commune Kinyinya, a identifié un problème des enfants avec des ventres ballonnés et cela est lié à la malnutrition ou à la sous- alimentation. Pour pallier à ce problème, ces jeunes disent qu’ils ont jugé bon de monter des jardins potagers.

Dans cette compétition, le groupe de la province Bujumbura a été classé premier pour avoir distribué de l’eau propre à l’aide des bambous dans leurs communautés.