• sam. Nov 26th, 2022

Le président de la République du Burundi et sa famille partagent la prière avec les chrétiens de la paroisse Saint Jean Baptiste de Gihosha

ByAdministrateur

Déc 2, 2021

BUJUMBURA, 29 nov (ABP) – Le président de la République du Burundi, M. Evariste Ndayishimiye, en compagnie de sa famille, s’est associé aux chrétiens de la paroisse Saint Jean Baptiste de Gihosha, commune Ntahangwa en mairie de Bujumbura, à la messe dominicale marquant le début de l’avent.

Le chef de l’Etat a saisi cette occasion pour indiquer que la période de l’avent de l’église catholique de cette année liturgique C coïncide avec la période du gouvernement du Burundi qui est à l’œuvre de sensibiliser le peuple burundais à se convertir et avoir un cœur d’amour qui écarte toutes formes de divisions. Il a exhorté les chrétiens à se laisser renouveler par le Saint-Esprit pour bâtir un Burundi nouveau.

Dans son homélie, l’archevêque adjoint de l’archidiocèse de Bujumbura, Mgr Gabriel Baregensabe, qui s’est basé sur les saintes écritures tirées dans le livre de Saint Luc, chapitre 21, 25-36, a invité les chrétiens à se redresser car leur rédemption approche. Cette même parole de Dieu appelle les chrétiens à se tenir sur leurs gardes, de crainte pour ne pas sombrer dans les beuveries et ne pas être emportés par les soucis de la vie.  Il a également exhorté les chrétiens à rester éveillés en priant tout le temps pour avoir la force d’échapper à tout ce qui peut leur arriver.

Lors de cette célébration eucharistique, le prêtre a procédé à la lecture du contenu de la lettre des évêques catholiques du Burundi sortie le 10/11/2021 dans le cadre des préparatifs du jubilé de 125 ans d’évangélisation au Burundi. A travers cette lettre, les évêques invitent les chrétiens de construire leur foyer en suivant le bon exemple de la sainte famille de Nazareth dont le chef était Saint Joseph, qui a tout fait pour protéger sa famille même en exil et gardé le secret même dans des moments difficiles.

Les familles doivent, en outre, être considérées comme des écoles où les parents enseignent à leurs enfants toutes les leçons en rapport avec la parole de Dieu, soulignent les évêques catholiques du Burundi.