• lun. Fév 26th, 2024

Ambassadeur Vestine Nahimana vient d’être élue président du CNC

ByAdministrateur

Mar 10, 2022

BUJUMBURA, 9 mars (ABP) – Le bureau exécutif du Conseil national de la communication (CNC), s’est réuni mercredi le 9 mars 2022, pour élire le président du CNC, en remplacement de l’ambassadeur Willy Nyamitwe qui a été nommé dans d’autres fonctions en tant qu’ambassadeur du Burundi en Ethiopie à Addis Abeba, a-t-on constaté sur place.

Lors de cette réunion, l’ambassadeur Vestine Nahimana a été élue présidente de la CNC à 12 voix sur 12. Après les élections, elle a remercié le bureau exécutif d’avoir posé l’acte louable de l’accorder toutes les voix sans aucune exception, faisant remarquer que c’est un signe qui montre qu’on parte à une bonne collaboration.

La nouvelle présidente du CNC a indiqué qu’elle a la mission régulatrice. Elle va veiller à ce que la direction soit réellement collégiale et que les activités qu’ils vont mener va devoir être consensuelles car, on va travailler dans un climat serré, posé et professionnelle.

Mme Nahimana a fait savoir que c’est sa deuxième fois qu’elle vient travailler dans le conseil national de la communication, signalant qu’elle revient en famille.

Elle a précisé qu’elle va continuer à vivre avec la famille des médias et des journalistes avec qui, elle a beaucoup d’expérience, de plus, a-t-elle indiqué on doit donc mener une lutte commune de faire changer le monde.

Selon la présidente du CNC, les médias sont considérés comme un outil qui peut servir à construire et qui peut servir à détruire. Elle souhaite en outre bâtir un monde meilleur, utiliser cet outil dans le sens positif à commencer par la CNC, à étendre vers les maisons des médias respectives et finalement notre pays va devoir bénéficier cet outil pour opérer un changement positif.  Elle a réitéré le souhait d’aller de l’avant que ça soit à l’interne qu’à externe. Elle a aussi promis qu’ils vont travailler ensemble dans l’intérêt général de la nation.

A l’issu de cette réunion, on a assisté à la remise et reprise entre le président entrant du CNC Mme Vestine Nahimana et le vice-président, Laurent Kaganda qui assurait l’intérim à la présidence du CNC. Ce dernier a remis des documents de l’institution à la nouvelle présidente, lui montrant le pas déjà franchi et les dossiers en cours. Il a en outre déclaré à son successeur les problèmes liés à l’électricité, à l’eau et au remplacement du personnel qui est parti travailler ailleurs.