• mar. Mar 5th, 2024

Adhésion officielle de la République Démocratique du Congo à la Communauté Est-Africaine

ByAdministrateur

Mar 30, 2022

BUJUMBURA, 30 mars (ABP) – Les pays membres de la Communauté des Etats d’Afrique de l’Est (EAC), ont participé mardi le 29 mars 2022 au 19ème  sommet extraordinaire des chefs d’Etats de l’EAC, ayant pour objectif d’intégrer officiellement la République Démocratique du Congo (EAC) dans cette communauté.

Ce sommet, organisé virtuellement par vidéoconférence, et présidé par le président du Kenya Uhuru Kenyata, a vu la participation de tous les pays membres dont le Burundi.

Les présidents de ces pays se sont exprimés tour à tour et ont voté à l’unanimité pour l’adhésion de la RD Congo dans l’EAC.  Après la proclamation solennelle d’intégration de la RDC dans la Communauté, tous les chefs d’Etat et membres des gouvernements présents ont pris la parole et ont adressé un mot de bienvenue au président de la RD Congo, M.  Felix Tshisekedi.

Après la séance, le vice-président burundais, M. Prosper Bazombanza qui avait représenté le président burundais, M. Evariste Ndayishimiye dignement empêché, car, en visite d’Etat à Rome en Italie, a indiqué que ce sommet avait un seul point à l’agenda, celui de l’adhésion de la RD Congo au sein de l’EAC.

Le vice-président de la République a signalé que le Burundi a déjà de bonnes relations avec la RD Congo et que les deux pays ont des projets en commun notamment la construction du chemin de fer Uvinza-Musongati-Kindu, ce qui va permettre le transport facile des biens et des personnes.

Ce Sommet a été aussi une occasion de consacrer de façon officielle l’utilisation de la langue française comme l’anglais dans l’EAC. Lors des activités de la communauté, il y aura une traduction simultanée de l’anglais en français et du français en anglais pour que tous les participants puissent s’exprimer aisément.

Pour Bazombanza, il a été aussi l’opportunité de présenter, au nom du président burundais les sincères condoléances à l’Ouganda suite à la mort du président de l’Assemblée nationale ougandaise, Jacob Oulanyah.