• mar. Fév 27th, 2024

Certaines localités de la province Bubanza accusent un manque criant d’eau potable

ByAdministrateur

Mar 29, 2022

BUBANZA, 29 mars (ABP) – Le manque criant d’eau potable est une réalité dans certaines localités de la province Bubanza (nord-ouest du Burundi) et des habitants de ces localités s’inquiètent de la recrudescence des maladies des mains sales, apprend-on des administratifs locaux et des habitants sur place.

Selon cette source, la cause de ce manque d’eau est que certaines des adductions en eau potable (AEPs) ne sont plus fonctionnelles.

Dans la commune Bubanza par exemple, celles qui acheminent l’eau potable sur la colline Ngara, habitée par environ 1000 ménages ne sont pas fonctionnels. La colline Mitakataka totalise une année sans eau potable et les habitants sur place utilisent l’eau sale du canal d’irrigation du périmètre rizicole de la SRD Imbo. Sur la colline Karinzi, plus de 700 ménages passent trois ans sans eau potable.

La colline de Muhenga qui abrite autour de 500 ménages, un centre de santé et des écoles, fait cinq mois sans eau potable. Les habitants de ces collines s’inquiètent des manifestations des maladies des mains sales, et demandent à l’administration communale de Bubanza de réhabiliter ces adductions d’eau potable.

L’administrateur de la commune Bubanza, Mme Olive Niyonkuru, indique que cette réhabilitation revient à la coordination de l’eau et l’assainissement.

A noter que la province Bubanza compte 569 bornes fontaines dont 445 fonctionnelles et qui servent 37011 habitants. Tandis que les sources aménagées sont au nombre de 885 dont 665 fonctionnelles et qui servent 13833 personnes.