• sam. Juil 13th, 2024

Commémoration du 28ème anniversaire de l’assassinat du président Cyprien Ntaryamira à travers les provinces

ByAdministrateur

Avr 8, 2022

BUJUMBURA, 7 avr (ABP) – Le Burundi a commémoré, le mercredi 6 avril, l’assassinat du président feu Cyprien Ntaryamira sur le sol rwandais le 6 avril 1994 et les cérémonies se sont déroulées dans toutes les provinces du pays.

En province Bujumbura (ouest du Burundi), les cérémonies se sont déroulées en commune Mubimbi, sa commune natale. Elles ont débuté par une messe en sa mémoire dite à la paroisse Mubimbi et se sont poursuivies au monument du président où des gerbes de fleurs ont été déposées respectivement par le cabinet du gouverneur, la commune Mubimbi, le parti CNDD-FDD au niveau provincial et communal, le parti FRODEBU dont est issu feu président et le parti CODEBU iragi rya Ndadaye.

                                                                                       Vue partielle des participants aux cérémonies en commune Mubimbi

Dans son mot d’accueil, l’administrateur de la commune Mubimbi, M. Dismas Harimenshi a indiqué que 28 ans viennent de s’écouler sans que la population de Mubimbi, la famille et tout le pays sachent les circonstances dans lesquelles le président Ntaryamira est disparu demandant qu’une clarification soit faite à travers une enquête indépendante. Il a également plaidé pour qu’une œuvre qui portera le nom de Ntaryamira soit érigée dans cette commune proposant soit une école d’agriculture et élevage à vocation de recherche, soit une bibliothèque de lecture pour que ce qu’il a appris à la population ne tombe pas dans les oubliettes.

Dans son discours de circonstance, le gouverneur de la province Bujumbura M. Désiré Nsengiyumva, a fait savoir que le président Ntaryamira avait l’ambition de restaurer la discipline qui s’était effritée chez les Burundais après l’assassinat de son prédécesseur, le président Melchior Ndadaye. Il a rappelé que sans la discipline rien ne peut être fait convenablement. Il a ainsi appelé la population de cette province à la discipline en s’attelant aux travaux champêtres par le groupement des propriétés afin d’augmenter la production agricole.

Par ailleurs, le gouverneur Nsengiyumva a fait remarquer que certaines cultures comme le manioc et le bananier ont dégénéré mais que les chercheurs sont à l’œuvre pour chercher des variétés qui peuvent donner un bon rendement et a demandé à la population d’accueillir bientôt à bras ouverts les résultats de la recherche.

Le gouverneur Nsengiyumva a accepté de transmettre les doléances de l’administrateur de Mubimbi mais il a suggéré que quelque chose soit faite au niveau de la commune dans la mise en place de cette œuvre et que le coup de main vienne s’ajouter au pas franchi.

En province Kirundo (nord), les cérémonies de commémoration du 28ème anniversaire de l’assassinat du président Cyprien Ntaryamira ont commencé par l’écoute de son discours.

Après avoir suivi le discours, le gouverneur de la province Kirundo, M. Albert Hatungimana, dans son allocution, a demandé aux chefs de services de sa province de suivre l’héritage du président Ntaryamira pour consolider la discipline au travail. Il a exhorté la jeunesse en particulier et la population de Kirundo en générale de s’atteler aux travaux de développement communautaire pour développer leur pays, sans oublier de se regrouper dans des coopératives pour hausser la production et ainsi lutter contre la pauvreté.

Par la suite, des gerbes de fleurs ont été déposées au monument de l’indépendance par les représentants de l’administration, des corps de défense et de sécurité, et de la justice. Des partis politiques comme le CNDD-FDD, l’UPRONA, le FRODEBU, et les représentants de l’église pentecôte ont également déposé leurs gerbes de fleurs.

En province Muyinga (nord-est), le gouverneur Jean Claude Barutwanayo, a appelé la population à faire sienne l’héritage de feu président Cyprien Ntaryamira pour laisser des traces indélébiles de sa vie. M. Barutwanayo a lancé cet appel mercredi en marge des cérémonies de célébration du 28ème anniversaire pour l’illustre disparu.

Il s’est réjoui que ce 28ème anniversaire arrive au moment où l’ordre, la discipline prônés par feu président Ntaryamira sont une réalité dans le pays.

Au cours d’une messe d’action de grâce en mémoire de l’illustre disparu, l’évêque du diocèse Muyinga, Mgr Joachim Ntahondereye, a exhorté les chrétiens catholiques à être de vrais héritiers de feu président Ntaryamira.

En province Bururi (sud-ouest), les cérémonies ont débuté par une messe qui a été célébrée à la cathédrale Marie Reine de Bururi, puis au monument de l’indépendance, au chef-lieu de la province. Les festivités étaient présidées par le gouverneur de la province, Léonidas Bandenzamaso. Elles ont été clôturées par le dépôt des gerbes de fleurs.

En province Mwaro (centre-ouest), les cérémonies ont débuté par une messe célébrée dans la paroisse Saint Léonidas sis au chef-lieu de province. Dans sa prédication, Abbé Tharcisse Niyonkuru, a dit que sur terre nous avons peu de temps. Notre vie éternelle est au ciel. Mais pour y arriver nous sommes invités à nous préparer corps et âme en faisant du bien aux autres personnes. Il a appelé tout Burundais à avoir la discipline dans tous les secteurs, car là où règne la discipline règne aussi la paix, l’unité et le développement.

Participaient à ces cérémonies le gouverneur de la province Mwaro et tous les administrateurs communaux.