• mar. Mar 5th, 2024

Accord générale de coopération bilatérale entre le Burundi et la Serbie

ByAdministrateur

Juin 22, 2022

BUJUMBURA,16 juin (ABP) – L’Assemblée Nationale a adopté ,mercredi le 15 juin 2022 ,à l’unanimité le projet de loi portant ratification par la République du Burundi de l’accord général de coopération bilatérale entre le gouvernement de la République de Serbie et le gouvernement de la République du Burundi pour renforcer les liens mutuels existant entre les deux pays.

Le Ministre des affaires étrangères et de la coopération au développement était à l’hémicycle de Kigobe pour expliquer ce projet de loi et a indiqué que la Serbie est un pays nouveau parmi les autres pays partenaires traditionnels  du Burundi mais  a souligné que le Burundi souhaiter coopérer avec plusieurs pays.

                                                                                                Le Ministre Albert Shingiro

 

Il a aussi indiqué  que cet accord  se fonde sur  la volonté des deux pays de bénéficier du renforcement, de la consolidation, de l’amélioration de la coopération entre eux.

Pour cet accord, le Ministre Nshingiro a souligné que le Burundi aura contribué à la  consolidation et à l’amélioration des relations mutuelles  de coopération basées sur le principe du respect de la souveraineté nationale conformément au droit international et la législation  des  deux pays respectifs. Il a aussi fait savoir que le Burundi aura contribué à la diplomatie économique qui figure parmi les priorités du gouvernement.

                                                                                                          vue partielle des députés

Albert Nshingiro n’a pas manqué de préciser les domaines d’intérêt commun pour renforcer davantage ces relations bilatérales de coopération, entre autres, la coopération économique, commerciale, financière industrielle et agricole .Il a aussi cité  la coopération scientifique, technique, culturelle et dans le domaine de l’éducation

A la question de savoir la plus-value de cette coopération pour le Burundi, le Ministre Nshingiro a expliqué  qu’il n’y a pas  de petit pays tout en precisant que   la Serbie souhaite le  soutien de la part du  Burundi  au niveau de la diplomatie et de la politique.

Le ministre des affaires étrangères et de la coopération au développement a rappelé que les citoyens burundais et ceux de la Serbie peuvent coopérer et faire des voyages dans les deux pays  sans   passeport diplomatiques et précise que l’émigration des citoyens burundais en Serbie est conforme à loi.