• jeu. Juil 18th, 2024

L’ancien administrateur de la commune Busoni remet publiquement les fétiches, lors d’une croisade de prière nationale

ByAdministrateur

Jan 2, 2023

KIRUNDO, 30 déc (ABP) – Au quatrième jour de la prière nationale d’action de grâce en province Kirundo(nord du Burundi), le président de la république, Evariste Ndayishimiye a procédé jeudi le 29 décembre 2022 à la moralisation à l’endroit des parlementaires et d’autres cadres de l’assemblée nationale et du sénat, des décrétés et des représentants des confessions religieuses, a-t-on constaté sur place.

                                      L’ancien administrateur de la commune Busoni (au micro) renonce aux fétiches

Dans ses enseignements, le chef de l’Etat a indiqué que chaque personne a son capital qui est sa force,  d’où il a exhorté ces cadres du pays à  utiliser leur intelligence et leur force pour bien servir la population et développer le pays. Il leur a demandé de changer leur comportement en renonçant au concubinage, à la corruption etc, et de s’accrocher à Dieu le tout puissant qui peut les aider à devenir des hommes et femmes intègres.

Mgr Déogratias Nshimiyimana de  Méthodiste libre, dans sa prédication, a prié les  cadres du pays de connaître ce que Dieu veut d’eux, ce n’est rien d’autre que faire des bonnes œuvres qui valorisent leur personnalité et qui contentent Dieu.

Cette journée a été aussi caractérisée par l’ensevelissement des fétiches remis par les fidèles touchés par les enseignements du chef de l’Etat et les serviteurs de Dieu. Précisons que l’ancien administrateur de la commune Busoni en province Kirundo, Mme Marie Chantal Hashazinka était parmi ceux qui ont remis ces objets et a, par la suite, publiquement déclaré devant le chef de l’Etat qu’elle renonce à ces pratiques obscurantistes et a promis de s’accrocher à Dieu. Ces objets ont été brûlés par l’apôtre Isidore Mbayahaga.

Face à cette situation, le président de la république a indiqué que c’est la première fois qu’on assiste aux gens qui renoncent publiquement aux pratiques obscurantistes depuis qu’on a commencé à organiser des prières nationales, ce qui montre, selon lui, que la province Kirundo est sauvée. Le chef de l’Etat espère que cette province va  redevenir grenier du pays.

En outre, les jeunes ont également suivis leurs enseignements facilités par l’abbé Jean Baptiste Bigirimana dans les enceintes de la paroisse Gasura où il leur a exhorté  à être caractérisé par l’amour et de ne plus s’accrocher à la richesse terrestre, mais plutôt de s’attacher à Dieu