• jeu. Juil 25th, 2024

Validation du manuel des procédures administratives, financière, comptables, pédagogique et de contrôle interne

ByAdministrateur

Avr 18, 2023

BUJUMBURA, 14 avr. (ABP) – Le secrétaire permanent au ministère de l’Education nationale et  de la Recherche scientifique, M Frédéric Bangirinama a procédé jeudi le 13 avril 2023, à l’ouverture d’un atelier de validation du manuel de procédures administratives, financières, comptables, pédagogiques et de contrôle interne  du ministère ayant  l’éducation dans ses attributions.

Selon  M Bangirinama, ce manuel présente un grand avantage de montrer à tous, l’importance que les gestionnaires dudit ministère attachent au respect des normes et des directives.C’est un instrument qui permettra au ministère d’optimiser son système administratif, financier, pédagogique et de contrôle interne afin de garantir la fiabilité et la crédibilité devant toutes ses parties prenantes, a-t-indiqué.

La mise en œuvre de ce manuel va  fournir  un cadre formel  d’exécution  des opérations à caractère administratif, financier, pédagogique  et de contrôle interne conforme aux principes de gestion généralement admis et à la législation nationale. Il permettra de décrire  des procédures des dépenses dans les conditions garantissant un contrôle interne efficace  en formalisant les contrôles à effectuer ainsi que les responsables de ceux- ci à chaque étape du circuit des  documents.  Ce manuel va aussi responsabiliser davantage les gestionnaires du ministère dans l’accomplissement des tâches respectives par une définition précise des attributions et utiliser de façon optimale et pour une meilleure efficacité de l’action engagée, l’ensemble des moyens mis en œuvre tels que les moyens humains, matériels et financiers.

M.Bangirinama a en outre indiqué que ce manuel constitue un outil de planification car il donne des normes de planification, d’utilisation et d’affectation des biens mis à la disposition des services. Ces  dernières sont exploitées dans l’élaboration du budget et dans la répartition en programme d’activités annuelles, a-t-il renchéri.

Ce document consitue aussi, un outil de formation et de communication  car il assure  les personnes  nouvellement  recrutées, les promues ou les intérimaires qui trouvent les réponses aux questions qu’elles se posent et peuvent facilement s’imprégner de leurs nouvelles responsabilités, toujours selon M.Bangirimana.