• mar. Juin 18th, 2024

Des perspectives de développement pour la nouvelle province de Burunga

ByAdministrateur

Mai 5, 2023

MAKAMBA, 24 avr (ABP) – Les natifs de la nouvelle province Burunga formée par les provinces de Bururi, Makamba, Rumonge et Rutana se sont réunis samedi le 22 avril 2023, à Makamba au stade Nkurunziza Peace Park Complex Stadium de Gisenyi, pour s’entretenir sur les perspectives de développement de la province Burunga, a constaté l’ABP sur place.

Selon les orateurs du jour, se mettre ensemble est une opportunité de se développer.

L’expert dans le développement, M. Martin Nivyabandi a indiqué que la province a une grande population. Il conseille à cette dernière de s’associer en grandes coopératives et sociétés dans différents secteurs pour faire le Burundi un pays émergent d’ici 2040.

Le Ministre des Infrastructures, de l’Equipement et des Logements Sociaux, M. Dieudonné Dukundane a, quant à lui, précisé que le budget alloué à la réhabilitation des infrastructures routières est disponible. Il a demandé aux hommes d’affaires d’investir dans le secteur du tourisme en construisant des hôtels de standing international pour que les sites touristiques présents dans la région soient bénéfiques.

Pour le ministre de l’Education nationale, M. François Havyarimana, le développement est possible quand la population est instruite. Il a demandé aux natifs de Burunga de contribuer pour accélérer le projet d’ouverture du campus de l’Université du Burundi au lycée d’excellence Makamba.

Le Ministre de l’Intérieur, du Développement communautaire et de la Sécurité publique, l’invité dans ces cérémonies, M. Martin Niteretse, a indiqué que le gouvernement burundais a décidé de diminuer les provinces pour renforcer la bonne gouvernance qui ira avec l’octroi du budget pour permettre aux communes de se développer davantage. Il a rappelé à la population de se méfier des rumeurs et vaquer aux activités d’autonomisation, en vue de bien préparer leur avenir.

Au nom des parlementaires élus dans la région de Burunga, le deuxième vice-président du sénat, M. Fabrice Nkurunziza, a encouragé le chef de l’Etat qui a accepté de réduire les provinces demandant ainsi à la population de prêter main forte aux programmes de développement en cours de réalisation.

Ainsi, le Secrétaire Général du parti CNDD-FDD, l’initiateur de la rencontre de ces natifs de Burunga via la Fondation Pax Burundi, M. Révérien Ndikuriyo,  a demandé aux administratifs des provinces Makamba, Bururi, Rumonge et Rutana de se mettre ensemble pour préparer des projets à soumettre à la diaspora et d’autres investisseurs. M. Ndikuriyo a, en outre, signifié que la population joue un rôle important dans la mise en œuvre de la politique nationale de développement.