• lun. Juil 15th, 2024

Adoption du projet de loi relative à la Constitution et à la Convention de l’Union Africaine des télécommunications

ByAdministrateur

Mai 8, 2023

Bujumbura, 28 avr (ABP)  – Les députés ont adopté, jeudi le 28 avril, à l’unanimité,  le projet de loi portant ratification, par la République du Burundi, de la Constitution et de la Convention de l’Union Africaine des Télécommunications, lors d’une séance plénière qui était présidée par le président de l’Assemblée nationale, Gelase Ndabirabe.

Dans l’exposé des motifs, le ministre de la Communication, des Technologies de l’Information et des Médias,  Mme Léocadie Ndacayisaba a fait savoir que l’UAT a comme vision de faire de l’Afrique un acteur actif de la société mondiale de l’information. Elle a aussi ajouté que l’UAT a pour missions de favoriser le développement rapide des info – communication en Afrique en vue de réaliser l’accès et le service universels ainsi qu’une connexion totale entre les pays de la manière la plus effective et efficace, de promouvoir le développement et l’adoption des politiques et cadres de réglementation appropriés en matière des télécommunications pour l’Afrique, de permettre l’intégration des opérateurs du secteur privé dans le processus du développement des télécommunications en Afrique, de coordonner les positions et les stratégies des États membres lors des préparations et cours de réunions internationales ,  et de promouvoir le développement des ressources humaines dans le domaine de l’information et communication.

Mme la ministre de la communication n’a pas manqué de signaler qu’en ratifiant la constitution et la convention de l’UAT, le Burundi pourrait bénéficier de certains avantages. Elle a cité la promotion du développement et l’adoption des politiques et cadres de réglementation appropriés en matière des télécommunications, la promotion du financement du développement des télécommunications, la promotion des programmes spéciaux pour le pays et le développement des télécommunications rurales, la coordination des positions et stratégies lors des préparations et au cours des réunions internationales, la promotion de la coordination régionale dans les domaines des services à valeur ajoutée de la certification des équipements, des normes techniques et de l’harmonisation des tarifs.

La ratification de ce projet de loi permettra aussi un meilleur suivi de la coopération et le partenariat entre les Etats membres et les membres associés.

La ratification de ce projet de loi permettra au Burundi de jouir pleinement des droits et avantages conférés par la constitution et la convention de l’UAT.