• lun. Juil 22nd, 2024

Satisfaction des bénéficiaires des transferts monétaires, dans le cadre du programme pluriannuel de résilience du système éducatif

ByAdministrateur

Août 15, 2023

CIBITOKE, 11 août (ABP) – Les bénéficiaires des transferts monétaires, dans le cadre du programme du gouvernement avec ses partenaires, dont World Vision chargée de sa mise en œuvre dans les communes de Mugina et Rugombo en province Cibitoke, expriment leur sentiment de satisfaction. Ce sentiment est lié aux transferts monétaires de 50.000 FBu par ménage, pour les aider à répondre aux besoins de leurs enfants, en matière d’éducation.

Ceux qui sont en train d’être servis cette semaine, en commune Rugombo, n’avaient pas été servis auparavant, suite au problème de manque de cartes d’identité, ou n’avaient pas de cartes sim enregistrés, facilitant ce genre de transferts monétaires, via leurs téléphones portables.

Les premiers bénéficiaires témoignent qu’avant ce programme pluriannuel de résilience du système éducatif au Burundi « Komezawige », ils avaient des problèmes de moyens financiers, les empêchant ou limitant la scolarisation de leurs enfants.

Maintenant, avec cet appui, ils parviennent à scolariser leurs progénitures, même ceux qui avaient abandonné l’école, ont repris le chemin de retour à l’école, a-t-on appris.

Les 8050 ménages bénéficiaires du programme ont été identifiés parmi les rapatriés, les déplacés internes, les victimes des catastrophes naturelles, et les familles des enfants à besoins spécifiques, comme les handicapés et les albinos, d’après le coordinateur du programme, Théophile Bujeje. Il a précisé que le programme de trois ans, est destiné aux enfants de 3 à 18 ans, affectés par de telles situations d’urgence. Il a conseillé aux bénéficiaires de cet appui monétaires, d’en faire une bonne gestion, avec la priorité d’acheter en premier lieu, le matériel et les uniformes scolaires. Il a révélé être à la fin du premier tour de transferts, entamé en février, et que le deuxième tour pour tout l’effectif de 8050 ménages, est prévu fin août 2023.

Quant à l’administration, à titre d’exemple, le chef de colline Cibitoke, Audace Nahimana salue les activités dudit programme. Il a fait savoir que beaucoup de questions liées à la scolarisation des enfants ont trouvé de solutions, alors qu’auparavant on enregistrait des cas d’abandons scolaires qui grimpaient du jour au jour.