• lun. Juin 17th, 2024

Plusieurs réalisations à l’actif du ministère en charge des finances cours de l’exercice 2022-2023

ByAdministrateur

Sep 5, 2023

BUJUMBURA, 1er sept (ABP) – Le ministère burundais des Finances, du Budget et de la Planification économique a enregistré plusieurs réalisations dans le cadre de la planification économique, au cours de l’exercice 2022-2023, peut-on lire dans un communiqué de presse publié par ce ministère.

Les activités réalisées sont centrées essentiellement sur l’élaboration du programme d’investissements publics 2023-2026, l’élaboration et l’actualisation d’une note de cadrage macroéconomique, l’élaboration d’un projet guide de la planification, programmation, budgétisation et suivi-évaluation ainsi que l’organisation et l’animation des ateliers de travail.

En effet, le ministère fait remarquer que le programme d’investissement publics 2023-2026 a été élaboré après une formation des sectoriels sur l’élaboration des fiches de projets et validation d’un canevas de fiches de projets axés sur les résultats.

Le document programme d’investissement publics (PIP) 2023-2026 qui a été élaboré et adopté par le gouvernement servira de référence à la programmation des projets d’investissements publics au cours des trois prochaines années, précise ce communiqué.

Le ministère note, en outre, que l’élaboration et l’actualisation de la note de cadrage a servi à l’élaboration du projet de la loi des Finances 2023/2024. Bien  plus, poursuit le communiqué, les ateliers de travail qui ont été organisés ont permis la confection des outils de base pour la consolidation du processus d’implantation  des budgets- programmes, notamment le projet de guide de planification, programmation, budgétisation  et suivi-évaluation (PPBSE), les notes stratégiques sectorielles (SSS) pour tous les ministères et les projets de nomenclature des budgets-programmes ainsi que le renforcement des capacités de 835 acteurs en planification et budgétisation par programme.

Les autres chantiers « très importants » à l’actif du ministère au cours de l’exercice 2022- 2023 sont, entre autres, la tenue de plus de 100 réunions avec les  partenaires au développement, la réalisation d’un diagnostic du système d’information pour préparer la digitalisation de tous les processus de la chaine des finances publiques,  le suivi de  l’exécution de 652 marchés, la mise en place d’un Fonds d’impulsion, de garanti et d’accompagnement (FIGA), la réalisation de la cartographie, préalable à  l’organisation  du 4ème  recensement général de la population.

Quant aux perspectives, le ministère note, notamment, la réalisation des chantiers comme la révision du Plan national de développement (PND) en alignement à la nouvelle vision du Burundi, pays émergeant en 2040 et développé en 2060, l’élaboration du programme d’investissements publics 2024- 2027, l’élaboration des politiques sectorielles alignées aux PND révisé et la poursuite de la réforme de budget-programme par l’adoption des textes réglementaires