• lun. Avr 15th, 2024

Campagne de pulvérisation, de fertilisation et de plantation de jeunes plants de caféiers

ByAdministrateur

Déc 18, 2023

BUJUMBURA, 7déc(ABP) – Le Bureau provincial de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage(BPEAE) en province Bujumbura, en collaboration avec l’administration provinciale et communale et l’Office de Développement du Café(ODECA),  a procédé au lancement de la campagne provinciale de pulvérisation,  de fertilisation des champs de caféiers et de plantation de jeunes plants de caféiers à la colline Mihororo, zone Mageyo, commune Mubimbi, mercredi , le 6 décembre 2023, a constaté l’ABP sur place.

Cette activité a débuté par une démonstration du mélange du produit phytosanitaire, de la pulvérisation, suivie par l’application des engrais autour des caféiers. Par la suite, les caféiculteurs ont suivi comment  il faut  bien planter le caféier.

L’administrateur de la commune Mubimbi, M. Dismas Harimenshi a fait savoir qu’on a déjà dénombré 1.075.405 pieds de caféiers et la population souhaite étendre les emblavures.

Le Directeur de la DPEAE, M.Daniel Mazarahisha a exhorté la population à aller pulvériser leurs champs pour les protéger contre la punaise du café qui réduit la production, et les fertiliser, afin d’augmenter le rendement et étendre leurs champs en plantant de nouveaux plants, pour augmenter leurs revenus.

                                      Le chef de cabinet du gouverneur s’adresse à la population

Quant  au représentant de l’ODECA, il a informé les participants que le gouvernement a le projet d’installer des blocs industriels de caféiers, un projet qui est en cours d’exécution dans certaines provinces et a appelé les administrateurs à cibler les terres domaniales dans les communes afin d’y installer des champs domaniaux.

Le chef de cabinet du gouverneur de la province Bujumbura, M. Dieudonné Bizimana a fait savoir que les participants ont beaucoup appris sur la culture du café et a recommandé à la population d’étendre leurs champs de caféiers car, cette culture procure des devises qui sont utilisés pour importer des biens et services dont la population a tant besoin.

Il a exhorté les personnes les plus âgées à inciter les jeunes à planter et entretenir les caféiers, faisant remarquer que les jeunes ne sont pas intéressés par ladite culture.

Il a rappelé que la culture du café intéresse à plusieurs égards du moment qu’elle peut être associée à d’autres cultures.

Il a clôturé son allocution en rappelant le programme gouvernemental d’élevage des lapins, et a invité la population à pratiquer cet élevage et disposer d’au moins de 5 lapins par ménage.