• lun. Juil 22nd, 2024

Inauguration du projet d’éclairage du jardin public en mairie de Bujumbura

ByAdministrateur

Juin 6, 2022

BUJUMBURA, 4 juin (ABP) – Le maire de la ville de Bujumbura, M. Jimmy Hatungimana, en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et l’association Action Ceinture verte pour l’Environnement (ACVE), a inauguré le projet d’éclairage du jardin public de la mairie de Bujumbura à base de l’énergie solaire, a constaté l’ABP sur place.

La représentante résidente du PNUD au Burundi, Nicole Kouassi

Dans son mot de circonstance, le maire de la ville de Bujumbura a exprimé sa profonde gratitude à la représentante résidente du PNUD au Burundi, Mme Nicole Kouassi qui, malgré ses multiples engagements, a consacré son temps pour rehausser de sa présence la cérémonie de l’inauguration du projet d’éclairage du jardin, ce qui constitue un signe éloquent qui témoigne de l’importance accordée à cette activité.

Il a également exprimé ses remerciements au représentant légal de l’ACVE, M. Libère Niyobampama et ses partenaires et amis pour avoir réalisé ce bon projet dans ce jardin unique à son genre dans la ville de Bujumbura. Il les a  également remerciés pour tout ce qu’ils font pour entretenir cet endroit en vue de le garder propre et attrayant.

Vue des panneaux solaires octroyés par le PNUD

M. Hatungimana a fait remarquer que ce jardin public est un endroit communément appelé « Inde du Burundi » où s’exercent les activités physiques et sportives pour des raisons sanitaires. « Cette action louable d’éclairer la piste de marche par l’énergie solaire, avec un soutien du PNUD, arrive au bon moment et va répondre aux attentes des amis du jardin qui terminent le travail vers le soir et qui n’avaient pas l’opportunité de faire des exercices physiques à cause de l’obscurité », a-t-il indiqué, signalant qu’avec cet éclairage, le jardin sera ouvert jusqu’à 20 heures ou même au-delà.

Le maire de la ville a réitéré ses remerciements à la représentante du PNUD et ses collaborateurs pour l’appui qu’ils ont apporté à l’ACVE pour l’amélioration des conditions d’accueil aux usagers dudit jardin. La représentante résidente du PNUD au Burundi a signalé avoir accepté de financer ce projet, précisant que le PNUD a apporté 54 panneaux solaires pour éclairer ce jardin.