• mer. Juin 12th, 2024

Le ministre en charge de l’agriculture annonce qu’une équipe de techniciens est en train de vérifier les normes de l’engrais FOMI pour la culture du riz

ByAdministrateur

Jan 17, 2023

CANKUZO, 16 jan (ABP) – Le ministre de l’Environnement, l’Agriculture et l’Elevage, Dr Sanctus Niragira a effectué en province Cankuzo, le mardi 10 janvier 2023 pour recueillir les  préoccupations de la population et donner des réponses et éclaircissements, a constaté l’ABP sur place.

Dans son discours d’accueil, le gouverneur de cette province, M. Boniface Banyiyezako a  exposé les problèmes de manque du personnel et de moyen de déplacement dans le secteur agricole, les marrais non aménagés, le manque de projets suffisants pour l’amélioration du rendement,  le manque de pépinières du palmiers à huile, le manque de hangars de stockage, etc. il a également signalé le problème du fertilisant totahaza qui ne donne pas de rendement de riz attendu.

Le ministre Sanctus a répondu qu’une équipe des techniciens est à l’œuvre dans différentes provinces y compris la province Cankuzo pour  vérifier si les composants de ce produit de FOMI sont suffisants pour l’amélioration de la récolte de cette culture.

Le Dr Niragira a par ailleurs appelé la population à la lutte contre l’érosion et à la  protection de l’environnement en général,  en vue d’accroître le rendement de toutes les cultures.

En outre, il a invité la population de la province Cankuzo à s’adapter au système d’arrosage des champs pendant la saison sèche  afin d’augmenter la production.

En rapport avec l’élevage de lapins, le ministre Niragira a signalé que les races améliorées de lapins en provenance de l’étranger sont disponibles à l’ISABU pour les multiplier avant leur distribution.

Ainsi, pour faciliter l’encadrement des agri-éleveurs, le ministre a promis le recrutement du nouveau personnel en remplacement des retraités.

En ce qui est des terres occupées par la population, cédées par les Rwandais en commune Mishiha et  qui causent confusion d’appartenance, le ministre a répondu que l’on va d’abord procéder aux enquêtes approfondies avant de prise de décision