• jeu. Juil 25th, 2024

La mise ensemble des terres arables, l’un des facteurs de l’augmentation de la production

ByAdministrateur

Fév 7, 2023

BUBANZA, 31 jan (ABP) – La mise en commun des terres arables, pour une culture jugée rentable, suivant la localité, est l’un des facteurs de l’augmentation de la production agricole, a-t-on appris, le samedi 28 janvier 2023, au lancement, par le gouverneur de la province Bubanza, de la récolte de maïs, cultivé sur l’étendue de 66 hectares, dans des vallées de Nyabikenke et Ruhora où se cultivait la canne à sucre.

Sur cette superficie, l’agronome communal a indiqué que la récolte attendue s’évalue à plus de 220 tonnes de maïs.

Quant au gouverneur de la province Bubanza, Cléophas Nizigiyimana, il a indiqué que la mise ensemble des terres cultivables a une importance capitale. Il a cité la facilitation de l’encadrement par des techniciens agricoles, l’appui en engrais chimiques, insecticides, et ces champs servent de bonne référence aux propriétaires de ceux voisins. L’autre valeur ajoutée, poursuit le gouverneur de Bubanza, est le non exploitation des commerçants quant aux prix d’achat. Il appelle, à ces agriculteurs, à l’organisation en coopérative et à songer déjà à l’unité de transformation de ce maïs en farine et autres dérivées. Il a également recommandé aux exploitants à la bonne gestion de cette récolte, et à débuter, le plus tôt possible, le semis pour la saison culturale B, tout en songeant à la sauvegarde de la paix et la sécurité, qui, selon lui, restent des piliers majeurs du développement