• jeu. Juil 25th, 2024

Manque d’eau potable au village de Ryerangabo, l’une des causes des abandons de familles

ByAdministrateur

Mai 24, 2023

BUBANZA, 24 mai (ABP) – Le manque criant d’eau potable au village de Ryerangabo, en commune Bubanza (nord-ouest du Burundi), conduit aux abandons de familles, ces derniers jours. Ceci car des femmes ne supportent pas des travaux champêtres payant, loin de chez eux, et la recherche de l’eau pour la cuisine et la douche de leurs époux, tous les jours, apprend-on de l’administration locale et sources sur place.

Selon le chef de cellule Ryerangabo, M. Thaddée Manirakiza, ce village est vieux de huit ans et hébergent plus de 146 ménages. Des habitants sur place vivent des travaux champêtres, payant, dans des champs des autres car n’ayant pas de propriétés foncières.

Quant au manque criant d’eau potable dans ce village, cette autorité locale indique qu’au moins 20 abandons de familles sont déjà enregistrés, par le fait que des femmes de cette localité sont surchargées par les tâches champêtres et la recherche de l’eau pour la cuisine et l’hygiène.

Mme Berthe Mpawenimana, l’une des victimes d’abandon, rencontrée sur place le mardi 23 mai 2023, a fait savoir que son époux l’a abandonné, avec ses 4 enfants, pour aller fonder un autre foyer à Buramata. Elle dit que son mari n’a jamais compris qu’elle n’est pas à mesure de vaquer aux travaux champêtres en commune Gihanga et de puiser de l’eau pour la douche de cet homme, tous les jours, et a fini par partir.

De même pour M. Pascal Nyandwi, boucher au marché de Bubanza et habitant du village de Ryerangabo. Il a indiqué que sa femme l’a abandonné, car il exigeait de l’eau pour la douche, quotidiennement, alors que la femme se lamentait qu’elle rentrait fatiguée, apprend-on sur place.

L’administrateur de la commune Bubanza, Mme Olive Niyonkuru, contactée au téléphone, leur tranquillise et a signalé que les procédures sont en cours pour l’adduction d’eau potable dans le village de Ryerangabo.