• ven. Juil 19th, 2024

Le Conseil des ministres a approuvé une note relative au projet pilote de production du fer par la société MUSUMBA Steel

ByAdministrateur

Mai 29, 2023

BUJUMBURA, 29 mai (ABP) Le Conseil des ministres tenu la semaine dernière, sous la présidence du président de la République, Evariste Ndayishimiye a analysé plusieurs points dont une  note relative au projet pilote de la société MUSUMBA Steel pour la production du fer éponge sur le site Bikobe du périmètre Nyange-Songa, en province Makamba, qui a été  présentée par le ministre de l’Hydraulique, de l’Energie et des Mines, selon le communiqué de presse du Conseil.

MUSUMBA Steel est une entreprise burundaise opérant dans le domaine de la transformation de l’acier pour produire des matériaux de construction, notamment les tôles, les clous, les fers à béton, les tubes ainsi que des profilés de toute sorte. Elle s’alimente en rouleaux d’acier sur le marché extérieur, ce qui engendre une importante somme de devises sortant du pays.

Pour faire face à cette situation, MUSUMBA Steel a entrepris des efforts pour produire de l’acier au Burundi avec des matériaux disponibles localement. C’est ainsi qu’une autorisation de prospection du fer et des minerais associés sur le périmètre Nyange-Songa lui a été octroyée. En date du 27 mars 2023, la société MUSUMBA Steel a présenté un dossier de demande d’une autorisation pour l’exploitation d’une carrière industrielle à titre pilote pour la production du fer éponge.

Le projet pilote de MUSUMBA Steel a pour objectif de substituer le fer importé par du fer extrait et traité localement. L’exploitation se fera sur le site Bikobe d’une superficie d’environ 12 hectares, du périmètre Nyange-Songa. Le projet vise la construction d’une unité pilote de production de fer éponge avec une capacité de 50 tonnes par jour. Après analyse de cette note, le Conseil des ministres a approuvé cette demande et a formulé les recommandations suivantes.

Le ministère en charge des mines est appelé à mettre en place un comité chargé du suivi de l’extraction de ce fer par MUSUMBA Steel,  les procédures requises par les lois et règlements en matière des mines doivent être respectées. Il faudra aussi étudier les modalités de collaboration avec les sociétés qui viennent opérer dans le secteur minier, afin qu’elles forment des techniciens burundais. L’autre recommandation concerne l’encouragement de l’investissement dans le secteur énergétique car, la disponibilité de l’énergie est importante pour l’extraction minière. D’autres projets méritent d’être encouragés à savoir le Projet de production du marbre, la société Soteb qui envisage produire 100 kg d’or par mois, et le projet de production industrielle de tourbe.