• jeu. Juin 13th, 2024

Le Leadership féminin contribue énormément dans le développement du pays

ByAdministrateur

Mai 31, 2023

BUJUMBURA, 30 mai (ABP) – Le leadership féminin est très essentiel si on veut un développement équilibré au sein des familles, des entreprises, des institutions mais aussi dans la nation. Ce sont les propos de Mme Rufine Ngendakumana, formatrice dans l’atelier de formation sur le leadership féminin à l’endroit des membres de l’assemblée nationale, des hauts cadres et cadres du ministère en charge de la solidarité nationale, et de la police nationale, lors d’une interview, qu’elle a accordée à l’ABP, le lundi 29 mai 2023.

Selon Mme Ngendakumana, lorsqu’on parle du leadership féminin, on veut évoquer simplement toutes les actions ou stratégies qui doivent être prises ou mises en place pour permettre aux femmes de développer en elles, la capacité de diriger. Elle a ajouté qu’il y a des caractéristiques propres aux femmes leaders notamment l’accès sur les opportunités où la femme voit au-delà du visible, dans les détails. La femme leader développe aussi des stratégies à chaque instant pour relever les différents défis qui pourront se manifester au niveau de sa famille, de l’éducation de ses enfants et au niveau de sa profession, a-t-elle signalé.

En effet, Mme Ngendakumana a indiqué que la femme leader a la capacité de ranger et de suivre chaque activité programmée jusqu’à ce qu’elle soit accomplie. De plus, a-t-elle souligné, la femme leader a beaucoup d’idées de développer l’entrepreneuriat avec courage, car, elle se donne à tous genre de petits métiers dans le but de faire vivre sa famille. Elle est aussi la gardienne de la tradition pour que les valeurs de la société soient perpétrées ou transmises à la génération.

Ainsi, Mme Ngendakumana a aussi annoncé certains défis que la femme leader peut rencontrer dans son milieu de travail notamment les défis liés à la difficulté de concilier la vie professionnelle et la vie personnelle, parfois à cause de la lourdeur des tâches professionnelles qui poussent à cette dernière à ne pas trouver du temps suffisant pour s’occuper en même temps de la famille et de la profession.

A cet effet, Mme Ngendakumana a fait savoir qu’ils sont en train de voir les stratégies de comment corriger et équilibrer en même temps le personnel mais aussi le professionnel. Il y a également des défis liés au manque de support or les femmes ont besoin d’un support au niveau de leurs services pour leur permettre d’émerger positivement et totalement dans le leadership, a souligné Mme la formatrice.

Malgré tous ces défis, Mme Ngendakumana a interpellé les femmes burundaises d’agencer leurs calendriers afin de prendre soin de leurs familles en générale et de leurs tâches professionnelles. Elle a en outre fait savoir qu’il y a moyen de concilier la vie professionnelle et la vie personnelle de la femme avec le cadre légale qui donne le droit aux congés.