• mar. Juin 25th, 2024

Le chef de l’Etat a inauguré le bâtiment mère enfant à l’hôpital de Kiremba

ByAdministrateur

Août 3, 2023

NGOZI, 3 août (ABP) – Le chef de l’Etat Burundais, Evariste Ndayishimiye a procédé, jeudi le 3 août, à l’inauguration du bâtiment mère-enfant à l’hôpital de Kiremba. C’est un bâtiment qui accueillera plus de 200 patients supplémentaires qui s’ajoutent aux 213 lits qui existaient à cet hôpital.

Il comprend des blocs de maternité, néonatologie, bloc opératoire, salles et chambres d’hébergement et des cabinets de consultation.

La ministre de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida a fait savoir que le secteur de la santé a connu ces dernières années des avancées significatives. En témoigne les consultations pré et post natales, la gratuité des soins pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans, les prestations des agents de santé communautaire et le pas franchi par le Burundi dans la lutte contre le Sida etc.

Le président Ndayishimiye a remercié vivement le curé de la paroisse Kiremba et le directeur de l’hôpital des actes qu’ils posent pour la population du Burundi en général et Ngozi en particulier.

Ce curé qui n’a même pas fait des études de médecine a su concevoir un grand projet et réussi à le mettre en exécution.

Cet hôpital confessionnel utilise un personnel de 200 personnes. Parmi ceux-ci, seuls huit sont payés par l’Etat et l’hôpital parvient à payer régulièrement les salaires. Il est donc un bon leader qui mérite d’être félicité.

Le président Ndayishimiye a mis en garde les responsables des formations sanitaires qui subtilisent les recettes. Il a demandé au ministre en charge de la santé publique d’élaborer un calendrier des inspections des finances des hôpitaux publics. Cela pour combattre efficacement les détournements et les autres malversations économiques qui s’observent dans le secteur de la santé.

Le chef de l’Etat a demandé aux Burundais d’être unis et travailler pour un développement durable. L’heure n’est plus à la destruction du pays mais bien à sa reconstruction.

La visite du chef de l’Etat a coïncidé avec la célébration de 60 ans de vie de l’hôpital. L’hôpital Renato Monolo de Kiremba constitue un don du Concil Vatican II qui a eu lieu de 1963 à 1965. En marge de ces cérémonies, le chef de l’Etat a offert un kit de matériel aux animateurs de santé communautaire. Un kit constitué de vélos, bottes, parapluies, sacoches et lampes solaires.